Vie des entreprises

Transport routier une nouvelle organisation au Havre

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Les plaies dans l’activité du transport routier sont bien l’attente et la mauvaise organisation au chargement. Alors pourquoi ne pas trouver des solutions par la réflexion et la négociation. C’est ce que propose, sur le port de Havre, la Générale de Manutention Portuaire avec un nouveau système de « rendez-vous routier » agréé par trois organisations professionnelles régionales FNTR, OTRE et TLF.

Cette initiative vient de la récente annonce de l’arrêt, sur les terminaux Port 2000, du système de rendez-vous communautaire « SOGET TAS » ou Truck Appointment System, une solution web dédiée à la prise de rendez-vous entre transporteurs et opérateurs de terminaux. Cette situation a amené la Générale de Manutention Portuaire et les fédérations de transporteurs FNTR, OTRE et TLF à se réunir à deux reprises, les 23 Octobre et 13 Novembre afin de préparer ensemble la refonte d’un nouveau système de rendez-vous sur le Terminal de France, dont tous conviennent de la nécessité.

Une prochaine rencontre est programmée au 8 Décembre. L’arrêt précipité du système SYAC avec une échéance bien trop proche impose de mettre en place une solution de transition en continuité du système actuel. A compter du 1er Décembre, et pour une durée de quelques semaines, le système « TAS » sera ainsi rendu accessible depuis un nouveau lien URL propre à la Générale de Manutention Portuaire (GMP), et déployé uniquement sur le Terminal de France. La continuité de rendez-vous sera assurée et mise à la disposition des utilisateurs, recourant aux mêmes codes qu’actuellement.

Courant Janvier 2018, GMP procédera au lancement d’un nouvel outil de rendez-vous, toujours au service du Terminal de France. Les transporteurs routiers devront alors procéder à leur inscription sur l’outil. Ce nouveau système amènera, dès sa première version, certaines améliorations au regard des pratiques actuelles, notamment :

  • Le système sera consultable par toutes les parties en faisant la demande ; la prise de rendez-vous restant limitée aux transporteurs routiers (à l’identique d’aujourd’hui)
  • Le rendez-vous ne sera pas modifiable. En cas de modification, le rendez-vous devra être annulé et repris de nouveau.
  • 1 rendez-vous = 1 conteneur.
  • La prise de rendez-vous, selon les mêmes critères qu’aujourd’hui, restera gratuite
  • Toutefois, les annulations tardives et rendez-vous non-présentés (« no-show ») feront l’objet d’une facturation.

La GMP s’attachera ensuite, au cours du 2ème trimestre 2018, à enrichir l’outil de fonctionnalités additionnelles afin de répondre au mieux aux attentes des usagers, notamment en termes de planification en amont de leur activité. Les travaux communs se poursuivront dans l’intérêt de l’ensemble de la collectivité portuaire.

 

 

Commentaires

commentaires