Les News Vie des entreprises

Transport routier, la CGT entremetteuse

Jean-Yves Kerbrat


Bien curieuse interview d’Elisabeth Borne, ministre des transports, chez Jean-Pierre Bourdin, RMC, juste au moment du lancement de la grève de la SNCF. Les questions fusent, la ministre ne se démonte pas et répond avec conviction. Bonne technicienne, elle connait son dossier et confirme que le gouvernement ne pliera pas …

Manifestation à Paris le 3 avril

Jusqu’à moment où l’intervieweur lance avec une certaine malice (ou satisfaction), « « la CGT propose de financer le rail par une taxe sur les poids lourds » … voilà une grande nouvelle ! Une vraie nouveauté. Elisabeth Borne répond que cette contribution est un autre sujet, le but est de répondre aux besoins de tous les français. « Oui, mais encore », renchérit Bourdin, très insistant « allez-vous la proposer cette taxe ». La ministre « C’est avec les professionnels que nous devons discuter de cela. Nous devons financer les infrastructures et en avoir les moyens ».

Elisabeth Borne prépare la taxe poids-lourd

Les questions se succèdent, « mais alors quand ? » cela sera débattu au parlement … « en 2019 ? » cela peut difficilement être avant, « et ce sera une vignette » … « écoutez, c’est avec les professionnels du transport que nous devons parler de cela. » et de conclure sur les délais impartis pour la discussion à venir devant le parlement « D’ailleurs, la CGT doit bien être au courant des projets de lois qui vont venir en discussion » Est-ce de l’humour de la part de la ministre … on croit rêver !

Commentaires

commentaires