Emplois Vie des entreprises

Transport routier, un accord salarial validé

Jean-Yves Kerbrat


Tard dans la soirée, et après plusieurs réunions (il s’agissait de la dernière séance de négociation) … mais sans appel à la grève, organisations représentatives, transporteurs et salariés sont parvenus à un accord pour l’année 2018. Les grilles salariales vont augmenter de 1,5% pour l’ensemble des salariés à compter du 1er avril.

L’augmentation proposée par les représentants patronaux, OTRE, FNTR et TLF, représente une augmentation générale de 1,5% pour l’ensemble des coefficients et des catégories socio-professionnelles. Les organisations représentatives des salariés, majoritaires, CFDT et FO, ont donné leur accord. « La proposition nous paraît correcte » a déclaré Christian Cottaz, CFDT, à l’AFP en reconnaissant aussi que cela faisait « très longtemps qu’on n’avait pas eu une augmentation en linéaire ». Après consultation des différentes bureaux, l’accord devrait être validé, comme du côté de FO. Son représentant Patrice Clos s’est félicité, toujours à l’AFP, « sans un seul jour de grève, sachant que nous parlions de loin avec des premières propositions à 0,7% »

Pour les organisations patronales, c’est également le soulagement après une proposition unitaire des représentants des entreprises « il aurait été assez dommageable qu’on soit en début d’année 2018 à nouveau dans le conflit » reconnait Jean-Marc Rivera, secrétaire général de l’OTRE, auprès de l’AFP, qui rappelle l’accord « assez historique » sur l’application des ordonnances dans le transport routier signée en octobre 2018. « Après l’accord salarial, les discussions à venir sur la classification des emplois et l’avenir du congé de fin d’activité » (ndlr, CFA, une dispense d’activité spécifique pour les conducteurs proches de la retraite) « vont pouvoir s’engager avec plus de sérénité« , a commenté Jean-Marc Rivera.

Rappelons qu’en France le transport routier de marchandises emploie 350000 salariés et rencontre de grandes difficultés à recruter … Peut être qu’une meilleure rémunération sera la bienvenue pour décider des candidats à rejoindre les métiers du transport.

Commentaires

commentaires