Logistique

Transit, la start’up canadienne soutenue par Alliance Ventures

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


Alliance Ventures, fonds de capital-risque de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et la start-up canadienne Transit développent une application qui permet de connaitre en temps réel les trajets les plus rapides selon l’heure, le trafic, la destination… L’application est ouverte à tous les modes de transport : transports en commun, VTC, vélo et trottinette. Selon tout un tas de paramètres, l’application permet de savoir quel est le moyen de transport le plus adapté à nos déplacements. 

Ainsi, Transit a annoncé hier le 5 novembre, avoir levé 17,5 millions de dollars. Mené par Alliance Ventures, le fonds de capital-risque de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, B InMotion Ventures (le fonds de capital-risque de Jaguar et Land Rover), Accel et Real Ventures ont aussi participé. « Cet investissement va permettre de soutenir les efforts déployés par Transit en faveur d’une plus grande mobilité, affirme dans un communiqué François Dossa, directeur Alliance Ventures et Open innovation. Il s’inscrit dans le cadre du plan stratégique ‘Alliance 2022’ qui vise à faire de l’Alliance un leader dans les domaines des services de mobilité à la demande par véhicules robotisés ». Christian Noske, d’Alliance Ventures, va ainsi rejoindre le comité de direction de Transit.

L’application calcule les meilleurs itinéraires pour se déplacer d’un point A à un point B grâce aux données en temps réel fournies par les organismes de transports et celles recueillies auprès des usagers. De nouveaux moyens de transport seront ajoutés au fur et à mesure. Ce type d’application est plutôt bien pensée à une époque où posséder sa propre voiture personnelle est largement remis en question. Les constructeurs, qui se lancent presque tous dans l’autopartage, seront les premiers bénéficiaires de ce genres d’initiatives.

Commentaires

commentaires

Ban_cofisoft