Transporteurs

Transalliance confirme ses partenariats dans le froid

Porteur Transalliance
Jean-Yves Kerbrat

Transalliance investit dans une flotte écologique afin de développer les activités du groupe diversifié de transport et de logistique qui emploie 3500 salariés, utilise 2800 tracteurs routiers et possède 700 000 m² d’entrepôts pour un chiffre d’affaires de 590 M€. Alors que l’entreprise vient d’installer, à Fléville Les Nancy (54), la première station multi-énergies propres, inaugurée le 23 juin dernier, dédiée au transport routier de marchandises en France et en Europe, cofinancée avec Air Liquide. Elle permet d’approvisionner sur un même site les véhicules en gaz naturel comprimé (GNC), en gaz naturel liquéfié (GNL) et en azote liquide (N2). Ce sont des carburants qui offrent un triple avantage de la réduction des émissions de particules fines et de CO2, pour des véhicules plus silencieux et un prix de revient kilométrique inférieur à celui du gazole. L’azote liquide permet aussi de faire fonctionner les groupes frigorifiques.

3889-810x540

La station lors de son inauguration

Voilà une bonne occasion d’investir dans une flotte de véhicules frigorifiques de dernière génération et « zéro pétrole ». Une première série de 14 camions vient d’être livrée par le duo Iveco (pour les camions) et Lamberet (pour les cellules frigorifiques). Ce projet a été mené à terme avec le soutien de Samada, très heureux de pouvoir livrer ses magasins Monoprix dans le cadre d’un projet à grande échelle permettant de développer un système de livraisons urbaines et régionales vertueux et écologique. Stockés comprimés à 200 bar, ces carburants propres, dont le bio-GNC et le bio-GNL, autorisent une autonomie de 300 à 800 km. Stockés sous forme liquide à -130°C, ils permettent de porter l’autonomie d’un Stralis à 1500 km, ce qui est un record. Associés à la technologie moteur exclusive Iveco, gaz naturel et biométhane permettent de réduire les émissions de polluants à la limite du mesurable. Ainsi, sur les Stralis Natural Power, livrés à Transalliance, les oxydes d’azote (NOx) sont réduits de 70% et les particules de 96% par rapport à la norme Euro VI avec des moteurs particulièrement silencieux.

2 - Porteur Transalliance Zero Petrole - Iveco Lamberet AirLiquide

Transalliance a choisi d’exploiter huit porteurs Iveco Stralis GNC dont cinq 26t (AD 260S33 Y/PS) et trois 19t (AD 190S33 /P) et six tracteurs Iveco Stralis AT 440S33 TP GNL/C. Les porteurs disposent de 3 packs de bouteilles, dont un en dos cabine, pour une autonomie de 700 à 800 km. Les tracteurs disposent d’un réservoir GNL de 567 litres et d’un pack GNC de 320 litres pour une autonomie totale de 750 à 850 km. Le conducteur dispose d’un commutateur en cabine lui permettant de basculer d’un type de stockage à l’autre.

7 - Porteur Transalliance Zero Petrole - Iveco Lamberet AirLiquide

De son côté, Lamberet dispose d’une gamme complète de carrosseries frigorifiques dédiées au système de réfrigération cryogénique pour les porteurs de petit tonnage, à partir de 12t, porteurs de gros tonnages et semi-remorques, en mono et multi-température. Cette offre, entièrement standardisée et industrialisée, est la plus large du marché pour les systèmes à azote indirect que le carrossier maîtrise parfaitement avec, en particulier, des tests à grande échelle sur base de semi-remorques dès 2002.

5 - Porteur Transalliance Zero Petrole - Iveco Lamberet AirLiquide

Quentin Wiedemann, Directeur marketing et communication de Lamberet précise « Notre gamme cryogénique n’est pas une simple adaptation. Elle est conçue pour amplifier les avantages en termes environnementaux de cette technologie, sans réduire l’efficacité. Nous avons travaillé à rendre l’intégration de la cryogénie transparente sur nos matériels.  Le plus important pour une solution environnementale, avant de disposer d’un système de production de froid vertueux, reste d’éviter les déperditions de froid. Nos panneaux isolants composites sont en ce sens notre principal atout. Cela nous permet de réduire le besoin de production de froid, ainsi nous prolongeons l’autonomie de l’ensemble et limitons le poids embarqué »

8 - Porteur Transalliance Zero Petrole - Iveco Lamberet AirLiquide

 Selon Lamberet, la première qualité de l’intégration du système est ainsi d’être neutre à l’usage pour l’utilisateur car elle n’impacte pas le volume de chargement, l’isolation, l’ergonomie et ne réduit pas les possibilités d’équipement du véhicule. En plus de la conception de la face avant, l’aéraulique à l’intérieur de la carrosserie frigorifique a fait l’objet d’un développement spécifique, afin de profiter de la rapidité de refroidissement caractéristique des systèmes à azote liquide. Les semi-remorques utilisent un système de guide d’air ouvert dérivé du IAFO (Internal Air Flow Optimizer) breveté.

9 - Porteur Transalliance Zero Petrole - Iveco Lamberet AirLiquide

Second challenge pour le carrossier a été l’aménagement de la zone châssis de manière à y disposer le réservoir d’azote ainsi que l’ensemble du système, en tenant compte des contraintes particulières d’isolation des vannes. Un soin particulier est également apporté à l’aménagement répondant aux contraintes de bruit lors des livraisons urbaines qu’il s’agisse des cloisons, plinthes, rails, plancher et hayon qui sont adaptés et insonorisés. Les carrosseries sont dotées du nouveau rideau arrière automatique Distri+ qui permet d’accélérer les opérations de distribution. L’un des porteurs lourds livrés à Transalliance dispose ainsi d’une hauteur limitée à 3,35m, un record pour un véhicule cryogénique. Le groupe frigorifique Blueeze est conçu par Air Liquide pour les porteurs et semi-remorques.