Les News

Toyota et Uber un futur à 2 ? 

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


Toyota et Uber viennent d’annoncer un partenariat qui devrait les mener ensemble vers la conduite autonome à grande échelle. Pour accompagner ce projet, les technologies respectives des deux entreprises seront intégrées dans des modèles Toyota Sienna produits spécialement pour la flotte Uber.

« Cet accord est le premier du genre pour Uber et il montre notre engagement à proposer des technologies de classe mondiale au réseau Uber » Dara Khosrowshahi, président-directeur général d’Uber. 

« Notre objectif est de déployer les voitures autonomes les plus sûres au monde dans le réseau Uber et cet accord représente une nouvelle étape significative en vue d’en faire une réalité. La technologie avancée d’Uber et l’engagement de Toyota en faveur de la sécurité ainsi que ses prouesses reconnues en matière de production rendent ce partenariat évident. J’ai hâte de voir ce que nos équipes vont accomplir ensemble », a déclaré Dara Khosrowshahi, président-directeur général d’Uber.  

La flotte « Autono-MaaS » (autonomous-mobility as a service) initiale sera basée sur la plateforme du monospace Toyota Sienna. L’Autonomous Driving System d’Uber et l’assistant automatique de sécurité Guardian de Toyota seront tous les deux intégrés dans les véhicules Autono-MaaS. Toyota utilisera aussi sa Mobility Services Platform (MSPF), son infrastructure d’information de base dédiée aux véhicules connectés. 

Toyota Sienna

« Le système de conduite automatisé d’Uber et le système Guardian de Toyota surveilleront de manière indépendante et en temps réel l’environnement du véhicule, ce qui améliorera la sécurité du pilote – qu’il soit automatique ou humain – ainsi que du véhicule », explique Gill Pratt, CEO de Toyota Research Institute et associé de TMC. « Nous espérons que ce partenariat va accélérer le développement et le déploiement de technologies de conduite automatisée pour nos deux entreprises. » 

Le déploiement de la phase pilote débutera dans le réseau d’autopartage Uber en 2021. Les deux entreprises prévoient que les véhicules autonomes de grande série puissent être possédés et utilisés par des opérateurs de flottes autonomes tiers convenus d’un commun accord.

Commentaires

commentaires

Ban_cofisoft