Logistique

Toyota propose une navette automatisée qui facilite le travail en entrepôt

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Aujourd’hui en logistique on cherche à gagner de plus en plus de temps. Optimiser flux et gestion du personnel est au coeur des préoccupations des responsables du secteur. Pour des charges inférieures à 500 kg, la navette permet au personnel de se concentrer sur des opérations plus complexes sans se fatiguer inutilement.

Toyota_Autopilot_TAE050_1

“Nous avons intégré l’Autopilot TAE050 à notre ligne de production fin 2015. La navette fonctionne en marge de la chaîne d’assemblage. Elle ramène les porte-charges vides jusqu’à la zone de kitting » déclare Peter Carlsson, Directeur des Opérations chez Toyota Material Handling Manufacturing Suède. “Auparavant un salarié à plein temps réalisait ce travail. Mais nous devions constamment l’interrompre pour lui confier des tâches plus prioritaires sur l’instant. Cela causait des problèmes en fin de ligne de production, nombre de porte-charges vides encombraient la zone. Nous sommes aujourd’hui très satisfaits de l’implémentation du TAE050, » poursuit Peter Carlsson « c’est un système simple et flexible, modifiable en fonction de nos activités dans un principe d’amélioration continue (Kaizen). Il garantit aussi la sécurité et diminue le stress de nos employés. » 

Cette solution est particulièrement sécuritaire car la navette s’arrête si elle détecte une personne ou un objet à proximité.

“Ce système d’automatisation facile est en totale adéquation avec notre philosophie de rationalisation (lean). Ce véhicule optimise les process clients, les flottes de chariots et l’efficacité du personnel. A la clé, productivité en hausse et baisse des coûts, l’entreprise renforce sa compétitivité », indique Jakob Arvidson Klint, Chef Produit TAE050 chez Toyota Material Handling Europe.