Les News

Taxe kilométrique belge, attention à la facture téléphonique.

viapass4
Jean-Yves Kerbrat

Attention, si vous contactez le centre d’appel de Satellic qui gère la taxe kilométrique belge sur le transport routier.  Dans un communiqué, Michaël Reul, Secrétaire général de l’UPTR (Union professionnelle du transport et de la logistique), s’inquiète des coûts de mise en relation avec les plateformes du prestataire, situées à Strasbourg (France) et à Maastricht (Pays-Bas), qui sont, selon lui, également difficilement joignables. Ces derniers jours, la fédération espagnole Fenadismer a interpellé le ministre belge des affaires étrangères pour dénoncer le coût astronomique facturé à ses adhérents.

viapass3

« La Fenadismer estime, à juste titre, qu’il est parfaitement scandaleux que les autorités belges tolèrent une distorsion de concurrence entre les transporteurs qui peuvent appeler gratuitement le numéro 00800-72 83 55 42 et les transporteurs des autres pays européens qui doivent appeler les numéros 078/15 15 15 ou 02/416 0 416, qui ne sont pas gratuits et en plus surtaxés sans que ce soit clairement indiqué. Satellic connait bien le principe, son actionnaire principal n’est autre que Deutsche Telekom » détaille l’UPTR qui vient de saisir la Commission d’éthique pour les télécommunications pour dénoncer ce qu’elle considère comme une escroquerie.

D’autant que l’organisation professionnelle a reçu ces derniers jours les preuves que des transporteurs belges qui ont appelé le numéro « gratuit » 00800-72 83 55 42 se sont finalement vus facturer les communications au tarif de 1 € la minute. « En plus d’être invités à vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs dans leurs factures et les paiements des parkings privés illégalement taxés, les transporteurs apprécieront de devoir également contrôler leurs factures de télécommunication afin de s’assurer qu’ils ne sont pas surfacturés ! » conclut l’UPTR.