Les News

Solutrans et l’électromobilité

EN SITUATION
EN SITUATION
Jean-Yves Kerbrat

De quoi s’agit-il ?

Ce sont des écosystèmes reposant sur l’utilisation de l’électricité comme mode de fonctionnement des véhicules, l’électromobilité contribue à la qualité de l’air, améliore l’efficacité énergétique des véhicules et réduit la dépendance énergétique. Cet écosystème associe constructeurs, dispositifs de recharge, services jusqu’aux utilisateurs eux-mêmes qui s’approprient ces innovations, que les véhicules roulent tout électrique, ou hybride.

Alors que les états et les grandes villes mettent en place des politiques de déplacement intégrant les énergies dites propres, les constructeurs et les carrossiers proposent des solutions de plus en plus performantes en matière de coût d’usage, d’autonomie et d’adaptation aux contraintes urbaines.

Le marché du véhicule électrique confirme aujourd’hui sa croissance en Europe. Selon le baromètre mensuel de l’Avère, entre janvier et mai 2015, les immatriculations ont progressé de + 52,5 % par rapport à la même période en 2014, avec 35 283 immatriculations enregistrées en Europe. Renault vend par exemple la Kangoo ZE dans 45 pays.

Ainsi, Solutrans 2015 (du 17 au 21 novembre – Lyon Eurexpo) abordera les enjeux de l’électromobilité et présentera un panel des solutions existantes alors que le véhicule électrique rencontre encore de nombreux freins à sa diffusion de masse tels que le manque d’autonomie, l’assurance de pouvoir recharger facilement, la compatibilité des prises, le nombre de points de recharge ou encore le coût à l’achat. Des actions sont mises en place par les pouvoirs publics pour réduire ces contraintes et favoriser l’usage des véhicules électriques. Il sera temps à Solutrans de les passer au crible en compagnie des organismes publics, des carrossiers et des constructeurs.

 

Solutrans728x90