Les News SITL

SITL 18e Prix de l’Innovation, des lauréats inspirés

L'hôtel logistique de Chapelle International aménagé par Sogaris dans le 18e arrondissement de Paris a été élu à l'unanimité « Meilleure Innovation Infrastructure ou Site logistique ».
Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


Chaque année, le Prix de l’Innovation reflète les enjeux actuels. Cette année, le concours a été fortement marqué par la mobilité durable, la traçabilité, l’entrepôt de distribution multicanale et la logistique urbaine. Sogaris, Blyyd, Exotec, Ownest, Michelin et Fret SNCF sont les vainqueurs du Prix de l’Innovation Transports, Logistique et Intralogistique 2018.

« Les 47 dossiers de candidature reçus ont suscité de véritables débats. Chaque année, les Prix de l’Innovation rassemblent le meilleur des solutions dans les domaines du transport, de la logistique et de l’intralogistique. Si tous les lauréats 2018 collaboraient ensemble, nous obtiendrions un exemple de logistique opérationnelle tendant vers l’excellence », a déclaré Alain Bagnaud, président du jury SITL Europe 2018 composé de directeurs supply chain, logistiques et achats ainsi que de professeurs d’université.

Sogaris

L’hôtel logistique de Chapelle International aménagé par Sogaris dans le 18e arrondissement de Paris a été élu à l’unanimité « Meilleure Innovation Infrastructure ou Site logistique ».

D’une surface de 45 000 m² répartie sur trois niveaux, le cœur de l’opération est constitué, au rez-de-chaussée, d’un terminal ferroviaire urbain long de 400 m et large de 48 m, permettant de faire entrer des marchandises par le train dans la partie la plus dense du Grand Paris. D’une capacité de quatre navettes ferroviaires quotidiennes exploitées dès cette année par Eurorail, ce terminal pourra traiter jusqu’à 240 caisses mobiles urbaines par jour.

Au sous-sol, le bâtiment héberge un espace logistique urbain dédié à la filière CHR avec Cash&Carry Metro pour opérateur, et un data-center. Sa toiture accueille des terrains de sport et de l’agriculture urbaine. Sa façade tertiaire, côté quartier, est composée enfin d’un restaurant, d’une école, d’un fitness club et d’activités tertiaires. Au départ du terminal comme de l’espace logistique urbain, les livraisons finales seront assurées par véhicules propres.

L’exploitation de l’hôtel logistique de Chapelle International devrait supprimer 43 000 camions par an de la voirie parisienne, et l’émission de 1 537 tonnes de CO2.

Exotec Solutions

Seul système de picking « Good to Person » capable de stocker jusqu’à 10 m de haut à l’aide de robots 3D autonomes, Skypod d’Exotec Solutions remporte le trophée de la « Meilleure Innovation Intralogistics ». Moyen de répondre aux besoins de préparation de commandes au détail BtoC et BtoB, ce dispositif inédit repose sur des algorithmes qui assurent le guidage à grande vitesse et l’optimisation des trajets robotisés.

« La mécanisation est de moins en moins en débat. Le Français Exotec relève un défi très important en montant très haut avec des robots guidés qui s’affranchissent d’infrastructures lourdes pour amener très vite un bac de stockage au préparateur », déclare Xavier Derycke, Vice-Président Supply Chain Transformation Rexel Europe. « Concentrée d’innovation et de brevets, cette solution attire déjà beaucoup de sympathie dans la profession, nous leur souhaitons un très beau développement ».

Ayant déjà démontré sa robustesse et sa flexibilité par sa facilité d’extension en performance ainsi qu’en capacité de stockage, le système Skypod équipe déjà l’entrepôt Cdiscount de Cestas, et d’autres installations sont en cours. Exotec confie un portefeuille de commandes d’environ 400 robots pour 2018 !

Michelin

Leader mondial du pneumatique, Michelin accompagne aussi ses clients transporteurs routiers dans l’exploitation de leur parc de véhicules. Aujourd’hui, le manufacturier leur propose une nouvelle application web baptisée MyBestRoute pour simuler et optimiser les itinéraires ainsi que les coûts associés.

« Parfois, l’innovation consiste à mettre simplement à la disposition d’un grand nombre d’acteurs professionnels une solution facilitant leur quotidien. C’est ce que le jury a souhaité saluer en décernant le prix de la « Meilleure Innovation Technologies et Systèmes d’information » à Michelin Solutions pour MyBestRoute », explique François Peignès, Vice-Président Supply Chain Opérations d’Orano Group.

Une fois optimisé selon une approche multi-critères, l’itinéraire peut être envoyé au conducteur via son smartphone en utilisant l’application gratuite Michelin RoadConnect. « Cette solution, qui s’inscrit dans une suite digitale proposée aux gestionnaires de flotte, permet d’améliorer la réactivité, en réduisant les temps de parcours, les coûts et l’empreinte carbone. Avec la pérennité apportée par la marque Michelin, il s’agit là d’un vrai service à valeur ajoutée ».

 

Blyyd – ATM

Dans les cours d’entrepôts et d’usines, les ports ou les aéroports, le déplacement de remorques est courant. Pour satisfaire ce besoin, Blyyd avec le concours de Gaussin et de Carrefour Supply Chain a donné naissance à l’Automotive Trailer Mover (ATM). Soit le premier tracteur de parc full électrique, lauréat de la « Meilleure Innovation Equipement de Transport ».

« De fabrication française, il s’adresse à divers agents économiques tels que prestataires logistiques, chargeurs, transporteurs et opérateurs de zone portuaire ou aéroportuaire. Il permet d’atteindre l’objectif « zéro émission CO2 », et réduit considérablement les nuisances sonores », valorise Jean Mazeran.

« Grâce à son système de batteries interchangeables, l’ATM garantit en outre une utilisation H24, et l’accessibilité facile de la cabine accroît la sécurité du conducteur », ajoute le Global Logistics Manager de Saint-Gobain Gypsum Activity.

 

Fret SNCF

Depuis son premier test en condition réelle en octobre 2016 pour le compte de Saint-Gobain entre Dunkerque et Dieulouard, le Train Fret Digital lancé par Fret SNCF a confirmé son potentiel en Europe.

« Lauréate de la « Meilleure Innovation Service Transport et Logistique », cette solution a séduit le jury car la SNCF, entreprise ancienne et vénérable avec parfois la connotation d’une structure monolithique qui a du mal à se remettre en question, a réussi à mettre en place une technologie tout à fait avant-gardiste. Sa mise en œuvre nous a aussi apparu comme une prouesse », selon Gabriel Schumacher, Directeur Logistique de BSH Electroménager.

Au moyen de boitiers et de capteurs interconnectés et communicants entre eux par radio, la technologie Traxens employée par ce train digital délivre une série d’informations à l’attention de tous les maillons du fret ferroviaire : client, conducteur du train, opérateur chargé de son suivi, et gestionnaire de flottes de wagons. « A travers cette innovation, le jury y a vu la capacité de la SNCF à se régénérer et peut-être à retrouver les parts de marché qui lui font défaut ». En 2018, 7 000 wagons Fret SNCF seront équipés du système Traxens.

Ownest

Coup de cœur du jury, la société Ownest est à l’origine d’une blockchain dédiée au secteur de la supply chain. Pour la reconnaissance et la sécurisation du transfert de responsabilités, elle permet de visualiser en temps réel les responsables des biens physiques et des opérations sur tout le réseau logistique.

Avec une précision et une qualité supérieures aux systèmes de traqueurs ou d’IoT géolocalisé, la traçabilité proposée par la blockchain Ownest est à l’origine de services à valeur ajoutée : pilotage fin de la supply chain, économie de ressources sur toute la chaîne d’approvisionnement, identification des responsables en cas d’éventuels pertes, vols et dégradations, et inviolabilité des données.

 

Commentaires

commentaires