Logistique

Rhenus renforce son maillage en Amérique 

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Rhenus vient d’annoncer le rachat du logisticien Freight Logistics basé à Miami en Floride. Rhenus compte entre autre sur l’expertise de Freight Logistics dans la haute technologie et l’IT pour venir compléter ses activités dans la région et lui apporter la même position dominante sur son marché que Freight Logistics en son temps.

« L’acquisition de Freight Logistics est une étape importante pour le développement de nos activités commerciales sur le continent américain et fait suite à notre récent achat de Rodair au Canada, début 2019. Cette acquisition nous permet de consolider notre réseau et de desservir l’Amérique du Nord et l’Amérique latine à partir de notre nouveau hub de Miami. Cela contribuera à atteindre notre objectif de réseau mondial et nous permettra d’établir plus de liaisons entre les continents », a déclaré Jörn Schmersahl, CEO de Rhenus Air & Ocean Americas.

Fondée en 2001 par Gabriel de Godoy en Californie, Freight Logistics avait pour ambition de fournir des services de transport international aux fabricants, distributeurs, intégrateurs de systèmes et revendeurs de produits de haute technologie aux États-Unis et en Amérique latine. Aujourd’hui, l’entreprise s’est spécialisée dans les solutions supply chain, le transport international (aérien et maritime), la commission en douane, la conformité, l’entreposage et la distribution. Freight Logistics est accréditée IATA et dispose d’une licence NVOCC (Non-Vessel Owning Common Carrier).

« Nous avons trouvé un partenaire entrepreneurial chez le groupe Rhenus, qui, avec son réseau mondial et sa grande expertise sectorielle dans les domaines de la logistique aérienne, maritime et contractuelle, nous permettra de continuer à créer des solutions innovantes et différentiantes pour nos clients actuels et futurs dans la région. Avec une volonté commune de croissance solide, le rapprochement avec le groupe Rhenus nous fournit un tremplin pour notre développement futur », ajoute Gabriel de Godoy, CEO de Freight Logistics.

Commentaires

commentaires