Les News Vie des entreprises

Les restrictions de circulation arrivent en Ile-de-France

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Au-delà de la seule ville de Paris, c’est toute la Métropole du Grand Paris qui va être concernée par des mesures coercitives concernant la circulation automobile et par conséquent des poids-lourds. Pour cette raison, il est bon de rappeler ce qui attend les conducteurs et entreprises dès la mois de juillet 2019, où pour commercer les véhicules arborant la vignette Crit’Air 5 devraient être interdits dans la Zone à Faible Émission (ZFE) définie et votée en novembre 2018, du grand Paris. Ensuite, en 2021, ce sera le tour de la vignette Crit’Air 4. La ZFE correspond à un secteur à l’intérieur de la A86 et représentant 79 communes. Les contrevenants seraient repérés grâce à un réseau de caméras de vidéosurveillance. Mais lesdites caméras ne seront pas opérationnelles avec 2021 au mieux. Notez aussi que les ZFE sont développées dans de nombreuses villes.

Même restant à valider, les contraintes de circulation augmenteront sans aucun doute … 

Concernant Paris, qui fait plus fort, c’est à partir du 1er juillet 2019 que débute la nouvelle étape avec la restriction de circulation des véhicules catégorisés Crit’Air 4. Le 15 janvier 2017, Paris devenait alors la première ZCR (zone à circulation restreinte) de France. Ainsi, dès le 1er juillet prochain, les véhicules légers et véhicules utilitaires légers portant les vignettes Crit’Air 4 ou 5 ne pourront plus circuler à Paris de 8h à 20h, du lundi au vendredi. Alors que les poids lourds et autocars portant la vignette Crit’Air 4 ne pourront plus circuler à Paris de 8h à 20h, 7 jours sur 7.

Tableau de classification – poids lourds

Tableau de classification – utilitaires

Très concrètement, seront interdits à partir du 1er juillet :

– Les deux-roues, tricycles et quadricycles à moteur en circulation avant le 1er juillet 2004

– Les voitures diesel en circulation avant le 1er janvier 2006

– Les Véhicules utilitaires légers diesel en circulation avant le 1er janvier 2006

– Les poids-lourds diesel en circulation avant le 1er octobre 2009

Les motorisations électriques et gaz privilégiées

Rappelons que la ville de Paris octroie certaines aides

Concernant les véhicules utilitaires, les aides sont destinées aux auto-entrepreneurs, TPE et PME jusqu’à 50 salariés de Paris, 92, 93 et 94.

Mesure #15

Professionnels : jusqu’à 1 000 € pour un micro-utilitaire de transport de marchandises inférieur à 1 tonne, électrique, hydrogène ou GNV.

Mesure #16

Professionnels : jusqu’à 6 000 € pour un véhicule utilitaire léger électrique, hydrogène ou GNV inférieur à 3,5 tonnes.

Mesure #17

Professionnels : jusqu’à 9 000 € pour un poids lourd électrique, hydrogène ou GNV supérieur à 3,5 tonnes.

Afin d’encourager les livraisons plus propres et silencieuses, pour les entreprises des départements 75,92,93,94. 

Mesures #18 et 19

Professionnels : une aide pour les professionnels souhaitant s’équiper de véhicules utilitaires électrique, hydrogène ou GNV insonorisés :

  • 20% du prix HT plafonné à 2 000 € pour un véhicule utilitaire léger neuf électrique/hydrogène/GNV dont le poids total autorisé en charge est strictement inférieur à 3,5T
  • 20% du prix HT plafonné à 6 000 € pour un poids lourd neuf électrique/hydrogène/GNV dont le poids total autorisé en charge est strictement supérieur à 3,5T

https://www.paris.fr/services-et-infos-pratiques/deplacements-et-stationnement/deplacements/lutte-contre-la-pollution-les-aides-a-la-mobilite-5373#pour-les-professionnels_9

Commentaires

commentaires