Utilitaires légers

Renault Alaskan un pick-up très attendu

RenaultGroup_80472_global_fr
Jean-Yves Kerbrat

Après une première présentation, il y a 6 mois devant 200 journalistes venant de 35 pays, le premier pick-up de Renault baptisé Alaskan a traversé l’Atlantique pour un événement, en Colombie, auquel ont assisté des représentants des médias et officiels. Le nouveau pick-up Alaskan est ou sera produit au Mexique, en Argentine et, pour l’Europe, à Barcelone. Il est le fruit de la collaboration avec Nissan qui a déjà présenté officiellement le NP300 qui partage sa plateforme avec l’Alaskan. Cette collaboration entre constructeurs s’élargit puisque Mercedes a choisi la même base pour un futur véhicule qui sera commercialisé en 2017 sous le nom probable de X-Class.RenaultGroup_80481_global_frAshwani Gupta, directeur Monde du business véhicules utilitaires et Laurens van den Acker, directeur du design industriel

Afin d’occupe plus largement le segment, le Renault sera disponible en plusieurs versions, double cabine, simple cabine et King cab, une formule appréciée en France pour cause de fiscalité favorable et qui propose deux places avant et une banquette rustique à l’arrière. Doté d’un moteur Renault de 2,3 litres twin turbo, déjà présent sur le Master, avec plusieurs déclinaisons de puissances, le nouvel utilitaire, doté de jantes de 21 pouces, aura une tonne de charge utile. Il propose des aménagements professionnels intéressants, dont un châssis robuste et une garde au sol importante. La benne est dotée de trois rails de fixation pour l’arrimage du matériel et les coffres de rangement sont situés de part et d’autre de la benne. Après une présentation au public lors du Mondial de l’Auto de Paris au mois d’Octobre, la commercialisation de l’Alankan interviendra en Europe courant 2017.