Carrosserie

Reefer Group création d’un groupe européen

Alain Guermeur, président de Chereau, dirigera Reefer Group © J.Y.Kerbrat
Alain Guermeur, président de Chereau, dirigera Reefer Group © J.Y.Kerbrat
Jean-Yves Kerbrat

Le mardi 12 janvier, Alain Guermeur, PDG de Chereau et désormais du nouveau groupe européen Reefer Group, donnait à nos lecteurs un éclairage indispensable sur l’avenir d’une entreprise emblématique, tant sur le sol français qu’à l’exportation. Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie avec l’accord de l’autorité de la concurrence qui permet de concrétiser le projet. Le nouveau groupe, dont les sociétés ont enregistré en 2015 un chiffre d’affaires de plus de 220 millions d’euros, devient le premier opérateur du marché européen.

IMG_5913

L’entreprise a 60 ans d’expérience, irremplaçable !

Chereau, après Sor Iberica, intègre Miura Private Equity, un investisseur espagnol qui possède déjà plusieurs autres entreprises industrielles ou commerciales : Guzmán Gastronomía, Proytecsa, Contenur, GH Induction Group, The Visuality Corporation et Tiendanimal.

IMG_0080

MultiDeck-C permet d’optimiser les transports au profit des clients

Sor Iberica, peu connu en France, créée en 1970 par un groupe d’entrepreneurs, a pris le nom de SocietáOfficinaRomagnole, qui est d’origine italienne pour devenir simplement SOR. Cette entreprise, qui opère sur le même créneau que Chéreau, avec des produits très proches, avait été reprise en novembre 2015 par Miura. Le nouvel opérateur, the Reefer Group, aura son siège en Espagne et il est présidé par Alain Guermeur, actuel PDG de Chéreau qui s’était expliqué le 12 janvier en exclusivité pour transportissimo.com.

Solutrans 2015 J.Y.Kerbrat IMG_9908

Chereau, une vocation internationale

« Clairement, nous avons fait une super année 2015. Il nous fallait voir plus loin et penser à l’avenir. Ainsi, la constitution d’un groupe européen à vocation internationale a fait son chemin, jusqu’à la conclusion d’un accord avec deux intervenants importants, Miura pour l’aspect financier et SOR, un industriel qui a un savoir-faire proche du notre » détaillait Alain Guermeur pour qui cette opportunité permettra d’optimiser les achats, le réseau, le négoce des occasions et envisager de futurs développements internationaux en Europe et au-delà..

fc_6_3_08012013_gr

SOR sera un partenaire sur un marché porteur

Alain Guermeur et la direction de Chereau avaient, au préalable, annoncé la nouvelle aux salariés des sites d’Avranches et de Ducey (50) réunis avec leurs familles à l’occasion de la nouvelle année « Notre réunion nous a permis de préciser nos objectifs et de répondre aux questions. Les sites français de production se développeront sous l’impulsion d’une nouvelle dynamique. Notre démarche, que nous avons choisie avec les cadres dirigeants de Chereau, nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité et dynamisme. Il est évident que le rapprochement de Chéreau et de SOR nous apportera de la croissance » assurait alors Alain Guermeur. Le groupe comptera plus de 1000 salariés. Le chiffre d’affaires cumulé était de 220 millions d’euros en 2015.

p 2 ou 3 prix innovation CHEREAU SmartOpen-C (3)

Dernière grande innovation, SmartOpen-C s’attaque au marché européen

En 2013, Chereau fêtait ses 60 ans et présentait MultiDeck-C, en première mondiale, qui recevait la médaille d’or du prix de l’innovation. En 2015, il s’agissait de célébrer à la fois la 100.000ème carrosserie Chereau et une grande nouveauté, la SmartOpen-C, tout de suite adoptée par les clients. 2016 sera l’année du développement international, tout en sachant que Chereau n’a pas attendu cette opportunité pour franchir les frontières.