Transporteurs

Présidentielle 2017 la FNTR interpelle les candidats

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Se rendant compte que le transport routier était l’un des grands absents des débats des élections présidentielles, la FNRT publie un livre blanc pour apporter sa voix à la défense des entreprises que défend l’organisation professionnelle et appelle à « une vraie politique des transports ».

Voici le communiqué, le livre blanc est téléchargeable à l’aide du lien

Jean-Christophe Pic, président de la FNTR

« Depuis les élections de 2012, le contexte dans lequel les entreprises du transport routier évoluent s’est considérablement transformé : concurrence européenne, nouvelles organisations logistiques, transition énergétique, ubérisation de l’économie, etc. La Fédération Nationale des Transport Routiers (FNTR) appelle, dans sa publication « Ouvrir la route pour le prochain quinquennat », à une vraie politique des transports à la hauteur de enjeux à venir.

En cette année d’élections, la FNTR porte depuis plusieurs mois auprès des candidats et de leurs équipes de campagne, les revendications et propositions des chefs d’entreprise du transport qui entendent peser de tout le poids d’un secteur qui figure parmi les 10 premiers employeurs français, mais qui est rarement appréhendé comme un secteur économique à part entière, créateur d’emplois et levier de croissance pour le pays.

Les camions étrangers plus nombreux de jour en jour

Le livre blanc s’articule autour de 3 thèmes phares, indissociables des grands défis que la France devra relever dans les années à venir.

Donner de la compétitivité aux entreprises du transport routier : le pavillon français a perdu 80 % de ses parts de marché à l’international.

Soutenir et favoriser l’engagement du secteur dans sa transition énergétique et écologique : en 20 ans le secteur a divisé par 2 ses émissions de NOx et réduit de 75 % ses émissions de particules.

Intégrer que le transport est le secteur où se jouent les enjeux de la nouvelle économie : data transport, véhicules autonomes, entrepôts logistiques robotisés… : un ministère du transport de plein exercice intégrant le numérique s’impose !

Les nouveaux carburants prennent leur place

La FNTR souhaite à travers ces mesures interpeller les candidats : « Il ne s’agit plus de traiter le secteur du transport routier par le prisme des vieilles images ou avec des solutions éculées comme l’écotaxe ! Nos entreprises n’en sont plus là depuis longtemps et attendent qu’on leur permette de développer leurs solutions innovantes pour être compétitives, recruter, créer de la richesse et renforcer leur engagement en faveur de l’environnement » affirme Jean-Christophe Pic, président de la FNTR. »

http://www.fntr.fr/sites/default/files/fntr-livre-blanc-2017-bd.pdf

 

Commentaires

commentaires

Solutions_Home