Paroles d'experts

Premier semestre, l’activité du transport routier expliquée

1 transportissimo chargement -1
Jean-Yves Kerbrat

TimoCom, qui anime une bourse de fret dynamique a une vision précise de l’activité du transport routier de marchandises. Cela permet, chaque trimestre, de publier un baromètre qui permet ensuite de déterminer les prix du marché. Timocom met en ligne chaque jour quelques 450.000 offres de fret et de véhicules sur TC Truck&Cargo, validées par plus de 110 000 utilisateurs. Elles sont évaluées et consultées dans le baromètre du transport en temps réel.

L1020426

TimoCom note un léger excédent de fret au second semestre 2016 avec un second trimestre plus actif que le premier. L’opérateur avait comptabilisé un rapport fret-véhicules de 52 à 48 mais avec de fortes variations en fonction des mois. Après un début d’année en demi-teinte, le secteur du transport a connu un regain à la fin du 1er trimestre et à l’arrivée du printemps. Restait à savoir si le marché poursuivrait cet élan positif au cours du deuxième trimestre.

FR_TM_Quartalsbericht_2016_Q2

Les chiffres actuels parlent d’eux-mêmes. L’élan annoncé a été renforcé par un rapport fret-véhicules quasiment équilibré. En avril, la part de fret s’élevait à 49 %, soit 16 points de pourcentage de plus qu’au mois de mars. Les résultats du mois d’avril ont toutefois été moins bons que ceux des années précédentes. En 2015, la part de fret s’était élevé à 53 % et en 2014 à 54 %. Le mois d’avril n’a donc pas profité de l’évolution positive du mois de mars pour atteindre le niveau des années précédentes.

T.S.O chargement camion7

Une offre de fret en dent de scie

Selon Timocom, les choses ne devaient pas en rester là. Le baromètre du transport a mis à profit toutes ses ressources et a connu, en mai, une augmentation de 10 points de pourcentage supplémentaires. Ceci a permis d’atteindre le plus haut niveau du trimestre et même de l’année avec une part de fret de 59 %. « Cela n’a rien d’étonnant. Cette augmentation est due aux nombreux ponts et aux courtes semaines de travail au cours du mois de mai. Les commissionnaires ont dû livrer les marchandises aux clients dans les faibles plages horaires de transport disponibles » explique Marcel Frings pour Timocom.

05_TimoCom-Service-TimoCom-Secure-(Thaut-Images-Fotolia)

Des camions suivis à la trace

Cette envolée a toutefois été de courte durée. Dès le mois de juin, la part de fret a diminué de 11 points de pourcentage pour atteindre 48 %, soit une part inférieure d’un point de pourcentage à la valeur du début du 2ème trimestre. Par rapport aux années précédentes, les résultats du mois de juin ont également été moins bons. En 2015 la part de fret s’élevait à 50% et en 2014, un léger excédent de fret l’a portée à 51%. L’analyse des valeurs absolues démontre toutefois que davantage d’offres ont été postées sur la plate-forme de transport TimoCom qu’au cours de la même période de l’année précédente.

TimoCom_ServerraumInnen

Des serveurs informatiques puissants

Les perspectives pour le 3ème trimestre et le second semestre en général, semblent plutôt calmes « L’activité des mois à venir doivent être examinées pour chaque pays. Selon l’indice ifo du climat des affaires, la situation économique de l’Allemagne a été jugée la plus positive alors que la situation s’est malheureusement à nouveau dégradée en Italie, au Portugal, en Espagne, en Autriche et en France. Par contre, les conséquences du Brexit, quant à elles, sont encore difficile à estimer. D’autre part, et logiquement, chez TimoCom, on part du principe que les mois de juillet, août et septembre sont des mois plutôt calmes si l’on s’en réfère aux années précédentes. Les offres de frets seront plus importantes dès l’automne.