Logistique

Le platooning pourrait révolutionner la logistique 

Joachim Drees, MAN Truck & Bus - Alexander Doll , Deutsche Bahn - Dr. Ing. Tobias Miethaner, Ministère Fédéral des Transports et de l'Infrastructure Digitale - Andy Kipping, conducteur de camion DB Schenker - Prof. Dr. med. Sabine Hammer et Prof. dr. Christian Haas, de l’Université de Fresenius
Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
DB Schenker, MAN Truck & Bus et l’Université Fresenius des Sciences Appliquées ont participé a un projet pilote, financé par le Ministère Fédéral des Transports et de l’Infrastructure Digitale d’Allemagne (BMVI), visant à prouver que le platooning pouvait être un vecteur de croissance pour les entreprises.

« Nous avons pu montrer que le platooning a contribué à la réduction de la consommation de carburant et des émissions de CO2. Tout d’abord, nous sommes heureux que le système fonctionne de manière fiable et puisse renforcer la sécurité sur les autoroutes. Le platooning est donc une étape importante pour nous sur la voie de l’automatisation », déclare Joachim Drees, Président de MAN Truck & Bus SE. 

Durant sept mois, des conducteurs professionnels se sont relayés dans deux véhicules connectés sur l’autoroute A9 entre la succursale de la société de logistique DB Schenker de Nuremberg et celle de Munich. Après 35 000 kilomètres de test, les conducteurs ont rapporté qu’ils avaient aimé le confort de conduite et le sentiment général de sécurité. Le test pratique a également montré des économies de consommation de carburant. 

« La mobilité du futur est automatisée et en réseau. Ceci s’applique également à la logistique. Par conséquent, je soutiens l’industrie avec tout le pouvoir nécessaire pour mettre sur le marché des technologies comme le platooning. Nous voulons rendre les processus encore plus sûrs, plus efficaces et plus écologiques durant toute la chaine de valeur. Le conducteur joue un rôle clé. Dans le camion connecté, il devient un expert en logistique moderne. Cela donne à la profession de nouvelles perspectives d’avenir ! », explique Andreas Scheuer, Ministre Fédéral des Transports et de l’Infrastructure Digitale.

Le projet de recherche a été financé à hauteur de 1,86 million d’euros par le BMVI. Les partenaires du projet, DB Schenker, MAN Truck & Bus et l’université de Fresenius ont présenté les résultats au Ministère Fédéral. Selon les partenaires, l’utilisation de convois de camions pourrait permettre une utilisation plus efficace de l’espace sur les autoroutes, une réduction des embouteillages et une sécurité accrue du trafic. 

 

 

Commentaires

commentaires