Les News

Pas de mariage entre Petit-Forestier et Fraikin

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Surprise du jour, annoncée comme certaine, la reprise du loueur Fraikin par Petit-Forestier ne se fera pas. La raison expliquée dans le communiqué de presse que nous vous livrons intégralement ci-dessous reflète la main-mise aussi désespérante qu’anti-économique des services de l’Etat. A priori, Petit-Forestier a mis un point d’honneur à améliorer l’offre au fur et à masure des demandes de l’Etat, jusqu’au moment où la discussion n’a plus était possible. C’est dommage … reste à imaginer quelle sera la décision qu prendra Eurazeo.   Petit-Forestier poursuivra sa route seul … jusqu’à quand ! Car le groupe a de appétit.

gouvernance Petit-Forestier

Gouvernance Petit-Forestier, Eric Forestier, Géraldine Forestier-de Cespedes, Yves Forestier, Jean-Claude Forestier, Léonard Forestier, Arnaud de Cespedes (de G à D)

« Petit Forestier avait annoncé le 29 juin dernier avoir signé un accord d’exclusivité en vue de l’acquisition de 100% du capital du Groupe Fraikin auprès des fonds conseillés par CVC Capital Partners et Eurazeo.

Cet accord était soumis à l’avis des instances représentatives du personnel et à l’autorisation préalable des Autorités de la concurrence concernées.

Les représentants du personnel ont rendu un avis favorable les 21 et 26 juillet et les Autorités de la concurrence en Pologne et en Espagne ont donné leur accord respectivement les 8 août et 17 octobre 2016.

FRAIKIN IMG_1679

Véhicule spécial créé par Fraikin et exposé au salon Pollutec

En France, après plusieurs mois d’instruction et une notification formelle déposée le 18 novembre, l’Autorité de la concurrence, ne partageant pas la vision du marché défendue par Petit Forestier, a exigé des engagements structurels.

Petit Forestier a ainsi proposé des mesures significatives, conformes à sa vision sociale et sa culture d’entreprise. Toutefois, l’Autorité a estimé que ces remèdes étaient insuffisants.

Dans ces circonstances, Petit Forestier a décidé de ne pas poursuivre cette opération. En effet, le Groupe a toujours considéré comme prépondérante et stratégique la préservation de l’intégrité de ses implantations et marchés dans le respect des salariés et des clients, ainsi que le non démantèlement du réseau de Fraikin.

 

Yves Forestier, Président, a déclaré : « Nous avons fait nos meilleurs efforts pour obtenir l’aval de l’Autorité de la concurrence tout en restant fidèles à nos valeurs. Nous sommes désolés que l’Autorité n’ait pas accepté nos dernières propositions ».

Fort de ses atouts, un parc important et polyvalent, une excellente répartition de ses implantations, et surtout des équipes engagées et compétentes, Petit Forestier continuera à assurer à tous ses clients, quelles que soient leur taille et leur implantation, un service de qualité. »

header-17

Petit Forestier poursuit sa route seul … jusqu’à quand !

A propos de Petit Forestier

Crée en 1907, Petit Forestier, groupe familial, exerce son activité dans le domaine du froid sur lequel il est leader. Il s’appuie sur un vaste parc locatif (42787 véhicules, 27 306 meubles et 1 381 containers frigorifiques) et sur un important réseau d’agences en France et à l’international où il est implanté dans 14 pays en Europe centrale et occidentale, et au Maghreb. Avec plus de 3 000 collaborateurs, Petit Forestier sert, au travers de ses 2 marques de location – Petit Forestier et Stricher , 15 000 clients avec la volonté constante de la qualité et de l’excellence du service. Petit Forestier a réalisé un chiffre d’affaires de 577 millions d’euros en 2015.

Plus d’informations sur www.corporate.petitforestier.com

Commentaires

commentaires

Solutions_Home