Vie des entreprises

Outre-mer, le mécontentement s’étend, le port de Fort de France est bloqué

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Pour le transport routier, il n’y a donc pas qu’en Guyane que le mécontentement social monte. La Martinique est maintenant concernée avec le blocage du port de Fort de France. Le Collectif Transport dont fait partie l’Unostra Martinique avait prévenu les pouvoirs publics. Devant le refus de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) d’initier une nouvelle réunion de travail, un mouvement de blocage s’est mis en place dès lundi et se poursuit ce mercredi 5 avril.

Les transporteurs sont passés de la parole aux actes, en organisant un blocage total du Port de Fort de France et des livraisons de carburant. Face à la détermination des chefs d’entreprises, de mettre en place un blocage pérenne, les autorités ont décidé d’organiser une réunion mardi 4 à la Préfecture de Fort de France.

La délégation était constituée des membres du Collectif Transport, de techniciens de la CTM, de membres de la CCIM, de représentants de la DEAL.

Le communiqué précise « Les transporteurs  du collectif transport n’ont pas varié la nature de leurs revendications et ils attendent des réponses sur les trois dossiers prioritaires de la profession :

La détaxation du carburant

L’allotissement transport dans les Appels d’offres du BTP

L’application de la délibération de la CTM sur l’aide à la cessation d’activité dans le transport routier.

La mobilisation ne faiblit pas, et les transporteurs sont prêts pour une action de longue haleine. »

Commentaires

commentaires