Vie des entreprises

OTRE représentativité retrouvée

Aline Mesplés, Alain Vidalies et Thierry Guimbaud (Directeur des services transports à la DGITM)
Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


L’intermède aura été de courte durée dans le Landerneau du transport routier. Aline Mesplés, présidente de l’OTRE envoie un courrier cet après-midi à ses adhérents pour annoncer la bonne nouvelle en ces terme :

Aline Mesplés

« Ce n’est pas sans une certaine satisfaction pour moi de vous informer que dans un courrier reçu ce jour, le Ministère du Travail se prononce explicitement pour la reconnaissance de l’OTRE en demandant à notre organisation professionnelle de reprendre immédiatement sa place dans les négociations paritaires, place perdue depuis la décision de la Cour administrative d’appel de Paris le 8 décembre 2016 annulant la décision de représentativité du 7 septembre 2012.

Cette reconnaissance ne préjuge bien évidemment pas de la représentativité de l’OTRE qui sera étudiée dans le cadre du processus d’établissement de celle de l’ensemble de toutes les organisations professionnelles qui interviendra dans quelques semaines. Néanmoins, et sans remettre en cause les aspects juridiques du dossier, ce courrier souligne la place et le rôle de l’OTRE pour la défense des PME du transport routier dans le dialogue social de notre branche.

C’est une place et un rôle dont le Ministère du Travail et le Secrétariat d’État aux Transports n’ont pas voulu se passer conscients qu’ils sont de la voix des TPE et PME que nous représentons. Ainsi, dès demain, nous reprenons concrètement et physiquement notre place dans toutes les instances paritaires que nous avons dû quitter il y a deux mois. Je tenais à vous en informer personnellement. »

Il faut dire que la décision de justice du mois de décembre avait surpris, non seulement les adhérents de l’OTRE mais aussi les ministres qui redonnent donc sa légitimité à une organisation professionnelle (très) représentative.

Commentaires

commentaires

Solutions_Home