Logistique

Nouvel entrepôt pour la Scarmor dans le Finistère

Scarmor
Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle

La Scarmor, coopérative d’achat des magasins Leclerc, investit plus de 10 millions d’euros dans une plateforme logistique  à Riec-sur-Belon près de Quimperlé dans le Finistère. Les travaux de terrassement viennent de finir et le site va pouvoir accueillir un entrepôt frigorifique de 16 500 m² dont l’activité devrait démarrer en 2017.

« Ce nouveau site dédié aux produits frais et surgelés distribués dans les 43 hypermarchés Leclerc, couverts par la Scarmor en Bretagne, emploiera 70 personnes environ », affirme dans un communiqué Rémy Jestin, président de la Scarmor. Une phase de recrutement est prévue jusqu’à l’automne avec une quarantaine de postes à pourvoir : chef d’équipe, caristes, chargeurs, préparateurs, techniciens de maintenance industrielle, secrétaire logistique…

Le site de Riec-sur-Belon accueillera dès 2017 un entrepôt de 16500 m²

Le site de Riec-sur-Belon accueillera dès 2017 un entrepôt de 16500 m²

Deux plateformes logistiques existent déjà dans la région, à Landerneau et l’autre au Relecq-Kerhuon, et livrent la moitié des 43 centres Leclerc (25 dans le Finistère, 12 dans les Côtes-d’Armor et 6 dans le Morbihan). L’autre moitié est livrée par des sous-traitants transport.

A terme, ce nouveau site logistique absorbera une partie des flux de marchandises et doit permettre à la Scarmor de réduire les kilomètres à vide de ses camions qui transporteront en plus 37% du volume de ces marchandises aujourd’hui sous-traité. La plateforme de Plaintel, dans les Côtes-d’Armor, se chargeant des 23 % restant. L’enjeu est également d’améliorer l’empreinte carbone du groupe par une réorganisation du plan de transport et la réduction des consommations du parc.