Vie des entreprises

Négo Transports, transmission en douceur avec Mousset

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Après 36 ans d’exploitation et de développement, Agnès et Pascal Trubert, qui ont créé ensemble l’entreprise diversifiée Négo Transports, à Mamers dans la Sarthe, aujourd’hui 100 salariés, ont décidé de passer la main, ou plutôt de transmettre en douceur une entreprise familiale en bonne santé alors qu’aucun de leurs trois enfants ne souhaite prendre la suite. « À cinq ans de la retraite, il nous était difficile de nous engager dans une action de développement de l’offre de services de l’entreprise nécessaire à sa pérennisation. Alors, nous avons fait le choix de céder 75 % du capital avec un accompagnement à long terme, entre trois et cinq ans, de notre part, avec le maintien de l’entreprise sur le site, la conservation du personnel comme les relations avec nos clients » déclarent les dirigeants à Ouest France (17.07).

Pascal Trubet

Après un tour des opportunités, le vendéen Transports Mousset, 1300 salariés et une activité orientée dans la filière agricole, dirigé depuis 2014 par Frédéric Leblanc, est devenu majoritaire selon le souhait d’Agnès et Pascal Trubert qui restent dans l’entreprise. Lorsque Jean-Michel Mousset a passé le relais à Frédéric Leblanc, pour devenir président du conseil de surveillance, il rappelait que 65 % du chiffre d’affaires de Mousset, créé en 1964, proviennent du transport en cour de ferme, principalement l’acheminement de la volaille vivante et la collecte de lait. D’autre part plus de la moitié des conducteurs du groupe Mousset est issu de la reprise des activités transports d’industriels comme Doux, Mie Câline, qui préféraient se recentrer sur leur cœur de métier. Il en est de même lors d’opérations de croissances externes en rachetant des entreprises de transport comme Négo Transports.

Début 2016, Pascal Trubert avait été élu président de la FNTR des Pays de la Loire qui compte 450 adhérents. Il avait succédé à la direction de l’organisation patronale à Hubert Dupont, qui est à la tête Sotrapid au Mans. Comme président du club AGIR, il est également très impliqué dans l’animation du tissu industriel local comptant quelques belles entreprises Rey Emballage, Trigano, Alcoa qui, comme sa propre entreprise de transport, ont des difficultés à recruter un personnel qualifié « Pour le transport, le permis poids lourd ne suffit pas. Nous sommes sur des transports compliqués, exceptionnels. Nous sommes obligés de former des personnes qui ont cette capacité à mener des engins comme des tracteurs » expliquait-il récemment, en reconnaissant que toutes les filières sont concernées par la carence de main d’œuvre et des formations inadaptées. L’entrée dans un groupe important comme Mousset permettra peut-être à Négo Transports de solutionner cette problématique lancinante.

Commentaires

commentaires