Les News

Mise en service du système de navigation Galileo, une avancée pour le monde du transport

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer, et la Pêche a salué la mise en service du système de navigation Galileo.

« Suite à cette mise en service, l’Europe doit soutenir  l’émergence d’applications innovantes, et, dans un environnement concurrentiel mondial sévère, garantir totalement l’autonomie européenne par une réglementation qui impose l’utilisation de puces compatibles avec Galileo dans tous les récepteurs utilisés en Europe. Nous avons lancé le programme Galileo pour gagner notre indépendance dans un secteur dont dépend une part importante de notre économie. Maintenant que la constellation Galileo devient une réalité, il est urgent d’œuvrer pour qu’elle soit effectivement utilisée », a déclaré le Ministre.

Le 17 novembre dernier, quatre nouveaux satellites Galileo ont été lancés à bord d’une fusée Ariane 5. Ils rejoignent les 14 autres satellites du réseau déjà en orbite depuis 201

Trois lancements sont encore prévus : un l’année prochaine, puis un autre en 2018, et enfin un dernier en 2020. Le but est d’arriver à un total de 30 satellites et ainsi compléter le programme Galileo, initié en 1999. Ce dernier a pour but de fournir à l’Europe son propre système de positionnement et de datation, et ainsi ne plus dépendre du GPS américain, ni du Glonass russe.