Les News

Michelin et GM donnent naissance à Uptis, le pneu immortel

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

En 2017 Michelin présentait à Movin’On son concept Vision qui reposait sur quatre piliers : « Airless », « Connecté », « Imprimable en 3D » et « 100% Durable ». Un an plus tard, en 2018, il exposait un premier prototype de pneu sans air. Aujourd’hui, deux ans plus tard, Michelin propose une version beaucoup plus aboutie, baptisée Uptis pour Unique Puncture-proof Tire System et qui devrait être commercialisée dès 2024. 

Premier prototype de pneu sans air présenté en 2018

Uptis est la démonstration que la vision de Michelin en faveur de la mobilité durable est un rêve atteignable. Notre collaboration avec des partenaires stratégiques tels que GM, qui partagent nos ambitions pour transformer la mobilité, nous permet de nous projeter dans l’avenir dès aujourd’hui

Florent Menegaux, Président du groupe Michelin.

A la suite de la présentation, Michelin et GM ont annoncé avoir conclu un partenariat de recherche dans le cadre duquel les deux sociétés testeront le prototype. Le pneu sera monté et testé sur une flotte de Chevrolet Bolt EV en condition réelle, aux Etats-Unis.

General Motors est enthousiasmé par les possibilités qu’offre Uptis et par la collaborationavec Michelin sur cette technologie de rupture. Uptis est la solution idéale pour propulser l’industrie automobile vers l’avenir et illustre parfaitement la façon dont nos clients bénéficient des innovations développées avec nos partenaires équipementiers

Steve Kiefer, Directeur Général, en charge des achats et de la supply chain de General Motors.

Qui dit technologie sans air comprimé dit anti-crevaison. C’est l’une des révolutions de Uptis qui va permettre aux professionnels de réduire les coûts liés à l’entretien et à l’immobilisation en cas de crevaison. 

Uptis, pensé aussi bien pour la voiture d’aujourd’hui ou celle de demain est conçu pour s’adapter aux nouveaux standards qu’imposeront les véhicules autonomes, connectés, partagés…  Des véhicules qui se conduisent tout seuls et dont les pneus ne nécessitent aucune maintenance, voilà un duo plutôt gagnant, sans oublier que pour l’environnement, c’est également moins de matière première à produire.


Commentaires

commentaires