Les News

Maurice Voiron un homme de conviction disparait

Jean-Yves Kerbrat
Solutions_Home


Maurice Voiron, décédé jeudi 23 juillet à 88 ans, est une figure politique et un leader emblématique du monde du transport routier. Maurice Voiron a été président de la FNTR de 1983 à 1991. Il a donc connu les grèves très dures avec multiples blocages routiers, initiées au début de l’année 1984 par les transporteurs.

Maurice Voiron

Souvenons-nous qu’à l’époque tout avait commencé par les grèves des douaniers italiens puis des français qui demandaient de meilleures conditions de travail au tunnel du Mont Blanc. Les routiers exaspérés ont alors décidé à leur tour d’un mouvement de protestation d’abord limité à la Savoie, il s’étendit ensuite à tout le territoire, avec un point culminant de 240 barrages et 48 foyers de contestations le 22 février 1984.

À l’annonce du décès de Maurice Voiron, Jean-Christophe Pic, Président de la FNTR, a déclaré : « Avec la disparition de Maurice Voiron, c’est un pan important de l’histoire de la FNTR et de notre Profession qui disparaît. C’est un grand moment de tristesse pour nous tous. Nos pensées vont à sa famille« .

Connu comme fin négociateur, Maurice Voiron, transporteur à la tête de l’entreprise familiale de 1966 à 1991, était aussi un homme politique centriste, ami de François Mitterrand, qui était son voisin à Jarnac dans leurs jeunes années. Il a été le maire de Jarnac de 1977 à 2001 et conseiller général de Charente (1985-1994).

Ses obsèques seront célébrées lundi après-midi à 15 heures à l’église Saint-Pierre de Jarnac.

(légende de la photo d’ouverture: François Mitterrand et Maurice Voiron, Maire de Jarnac, lors du déplacement du Président de la République à Jarnac le 8 octobre 1983.)

Commentaires

commentaires

Solutions_Home