Les News MAN

MAN Truck & Bus France : un coup d’avance ?

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat


Le véhicule de demain sera autonome, propre et connecté. C’est en tout cas la vision de MAN, deuxième constructeur européen de véhicules industriels pour qui innovation rime avec révolution.

Jean-Yves Kerbrat

« Dans le contexte de la révolution du transport qui a lieu actuellement, notre ambition est de déployer en France la stratégie de notre groupe Volkswagen Truck & Bus AG, pour les transporteurs français ainsi que les collectivités territoriales, autour de trois axes : la conduite autonome, l’électromobilité et les services connectés », a déclaré Jean-Yves Kerbrat, Président de MAN Truck & Bus France. « Nous travaillons sur le sujet de la réduction de l’impact de notre secteur sur l’environnement depuis de nombreuses années et l’électrique nous semble être la technologie la moins polluante et la plus adaptée. Nous avons pour objectif, notamment dans le transport urbain de marchandises, d’arriver à un TCO (Total Cost of Ownership) équivalent à celui du Diesel », pécise-t-il.

 

Concept de camion électrique

Attentif aux problématiques environnementales, MAN Truck & Bus, filiale du groupe Volkswagen*, fait de la mobilité électrique son cheval de bataille. Ainsi, dès le premier trimestre 2019, MAN proposera à des flottes en France une dizaine de véhicules 100% électriques de distribution urbaine de 3,5 tonnes avec le eTGE à 32 tonnes avec le tracteur eTG. En France, le déploiement de l’eBus est également prévu. Les tests clients seront réalisés en février 2019 et la production de série en fin d’année.

Autres chantiers, la conduite autonome et le platooning. « La conduite autonome va progressivement transformer le transport routier. Pour cela, nous travaillons sur des solutions pour assister les conducteurs au quotidien en augmentant leur sécurité et leur confort tout en diminuant leur consommation de carburant », explique Jean-Yves Kerbrat.

Présentation de Platooning

Enfin, la digitalisation des services est le troisième maillon d’un développement ambitieux . Selon MAN, cela permettra aux transporteurs de mieux gérer leur activité. D’ailleurs, depuis aout 2017, MAN équipe de série tous ses camions du boitier de connexion RIO. « La digitalisation des services est très attendue des consommateurs et donc de nos clients, qui montrent chaque jour plus d’exigences en la matière. Leur proposer des services connectés, à la pointe de la tech-nologie, pour qu’ils puissent optimiser leur activité et se déplacer dans les meilleures conditions de sécuri-té et d’efficacité est une priorité pour nous », explique Jean-Yves Kerbrat.

MAN équipe de série tous ses camions du boitier de connexion RIO

MAN a déjà les deux pieds dans le futur. « C’est la condition pour réussir notre ambition d’être le partenaire préféré des transporteurs dans un monde qui bouge, les accompagner et leur donner accès à des véhicules autonomes, fonctionnant avec une énergie propre et ouverts à des services connectés » conclut Jean-Yves Kerbrat, Président de MAN Truck & Bus France.

Pour pousser ses efforts et nourrir son développement, MAN Truck & Bus France prévoit d’investir 20 millions d’euros dans le déploiement de son réseau en 2018 et 2019. Trois nouveaux centres de service à Rennes, Strasbourg et Lyon vont voir le jour et 400 collaborateurs devraient rejoindre les rangs de l’entreprise d’ici la fin de l’année.

* Le Groupe Volkswagen a annoncé un investissement de 72 milliards d’euros sur cinq ans dans la R&D, dont 34 milliards d’euros dans l’électromobilité.

Commentaires

commentaires