Logistique L’entrepôt automatique TRM le Guide

Manutention connectée : les chariots « solutions » de Fenwick

Fenwick s’oriente clairement vers la fourniture de services, assortis de logiciels
Wilfried Maisy
Ecrit par Wilfried Maisy
Ban_cofisoft


Le constructeur de chariots élévateurs Fenwick-Linde (groupe Kion) présente de nouveaux véhicules voués à s’intégrer dans des environnements logistiques connectés, plus surs et productifs.

Les chariots de manutention, sont, à l’échelle d’un entrepôt, tout aussi connectés à leur environnement que les poids lourds sur les routes. Optimisés, sécurisés, ils sont stratégiques en termes d’optimisation logistique, de qualité de service, mais aussi de confort de travail et de recrutement. L’évolution du constructeur français historique Fenwick-Linde, au sein du Groupe Kion, illustre cette évolution. Digitalisation et intralogistique sont les deux thèmes majeurs du World of Material Handling (WoMH), à Mannheim (Allemagne), du 11 au 15 juin 2018. Un évènement bi-annuel organisé par Linde et de nombreux partenaires des secteurs de l’automatisation, des systèmes énergétiques, des accessoires, de la fabrication de pneus ou de l’équipement de postes de conduite.

LeWorld of Material Handling (WoMH), à Mannheim (Allemagne), du 11 au 15 juin 2018.

Sur 13 000 mètres carrés, quatre grandes zones de démonstration exposentdes chariots, des convoyeurs, des robots d’emballage et diverses installations de rayonnages grande hauteur. Dans cette dernière, un chariot élévateur tri-directionnel Fenwick circule dans une allée étroite. Il est équipé du système d’assistance « Active Stability Control » qui compense les irrégularités du sol en quelques millisecondes. À un autre endroit, on découvre le fonctionnement du Safety Guard : avant même qu’un rétractable en approche ne soit visible, le piéton équipé d’un badge et le cariste reçoivent un avertissement visuel et sonore.

Une autre partie de l’entrepôt se concentre sur la rapidité de chargement et de déchargement des marchandises. On y trouve le nouveau gerbeur à conducteur assis doté d’une hauteur de levage atteignant les 6,2 mètres et équipé d’une batterie lithium-ion et du système d’assistance Fenwick Load Control/Active. Ce dernier empêche l’opérateur de soulever la charge au-delà de la hauteur maximale autorisée et donc de provoquer des dommages ou des basculements. Le rétractable automatisé R-MATIC montre quant à lui comment tous les processus clés du flux de marchandises dans les entrepôts peuvent être organisés à l’aide de chariots autonomes.

Avec des solutions sur mesure, plus ou moins automatisées, et touchant à l’ensemble de la gestion d’un entrepôt, Fenwick comme d’autres constructeurs s’oriente clairement vers la fourniture de services, assortis de logiciels. L’intralogistique, défini selon Fenwick-Linde par « l’optimisation de tous les processus tout au long de la chaîne de valeurs », correspond à une multitude de produits, applications et services modulaires.

Fenwick-Linde présente notamment, avec son partenaire premium Dematic (filiale de Kion), une gamme de solutions de préparation de commandes : des systèmes entièrement ou semi-automatisés et des solutions spécifiques pour le picking manuel. Une partie de la zone est dominée par les robots. La solution AutoStore de Dematic consiste en un système de stockage et de préparation de commandes « pick-to-man » compact et automatisé. Autre système Dematic : le « PutWall ». « Pour accélérer le traitement des commandes, les marchandises sont scannées d’un côté du mur et attribuées à un compartiment par commande lumineuse, tandis que de l’autre côté se déroulent la préparation de la commande, l’emballage et le réapprovisionnement automatisé, explique le constructeur dans un communiqué. Devant une autre installation à rayonnages, le préparateur de commandes au sol semi-automatique N20 OptiPick obéit « au doigt et à l’œil ». Via un bracelet, l’opérateur envoie des ordres à l’appareil qui les exécute de manière autonome, épargnant au collaborateur des trajets inutiles entre le chariot élévateur et le rayonnage. »
Notons enfin la présence d’une zone thématique « Production et transport », exposant une machine d’emballage entièrement automatisée, un bras robotisé ainsi qu’un système automatique de transport de petites charges.

 

Commentaires

commentaires

Ban_cofisoft