Transporteurs

Les compagnies d’assurance lâchent les transporteurs guyanais

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Solutions_Home


 

Depuis le 1 janvier 2017, les transporteurs guyanais subissent la volonté de certaines compagnies d’assurance, sous fond de directives européennes qui interdiraient aux compagnies nationales des différents pays de pouvoir assurer des véhicules non immatriculés dans lesdits pays. Par exemple, les compagnies MMA, COVEA et AXA ont résilié tous les contrats garantissant les véhicules non immatriculés en France en date du 1er janvier 2017. Ces résiliations concernent à la fois le risque RC, Circulation mais également le risque Dommages.

L’Unostra, syndicat représentant des TPE et PME du transport routier de marchandises et de voyageurs, s’interroge sur les prétendues directives européennes alors que les DOM, font, jusqu’à preuve du contraire, partie de la France. Toujours d’après l’Unostra,  il semblerait que les compagnies d’assurances confondent la Guyane avec un pays étranger… Non sans rappeler certains politiciens français qui n’ont pas hésité à parler d’une Ile… Les Guyanais ont du soucis à se faire !

Aux dernières nouvelles, des contacts sont en cours avec d’autres compagnies d’assurance. Espérons que l’issu de ces échanges soit positif pour les transporteurs guyanais.

Commentaires

commentaires

Solutions_Home