Les News

Le Québec en panne de conducteurs

CHUM 13272694224_c6db013c28_o
Jean-Yves Kerbrat

Comme en Europe, le Canada est aussi confronté à la panne des vocations. Selon le comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie du transport routier (Camo-Route), les entreprises du transport routier doivent trouver 21000 conducteurs et manutentionnaires, alors qu’elles ont déjà des difficultés à recruter. Dès maintenant, Camo-Route estime que 19000 emplois, dont 13000 conducteurs sont d’ores et déjà à pourvoir pour les marchandises et 2000 les autobus (dont 1300 pour les bus scolaires).

Truckprairiehighway

Le diagnostic annuel de l’organisation professionnelle démontre aussi qu’environ 40 % des entreprises du secteur du transport routier ont connu des problèmes de recrutement, au cours des deux dernières années. Les entreprises pointent du doigt l’impératif de formation. Mais au-delà, le comité sectoriel pense se tourner vers une main-d’œuvre de migrants. Il y a sans doute une porte ouverte pour des salariés européens qui rêvent des grands espaces nord-américains.

Ce diagnostic sectoriel de main-d’œuvre est basé sur une enquête statistique quantitative et qualitative, qui a été réalisée auprès de 463 entreprises du secteur du transport routier, entre décembre 2015 et mars dernier.