L’exploitation informatique TRM le Guide

Gestion sociale : le plein de nouveauté sur lapayetransport

Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle
Ban_cofisoft


Chez Lapayetransport prime le souci de simplifier la gestion sociale. La filiale de GPI traite 140 000 payes par ans pour 350 clients parmi lesquels LTR-Louis Vialon, Lataste, Picq et charbonnier, Baudoin, Gardon. En 2019 elle renforce les fonctionnalités de sa plateforme SaaS. L’objectif est d’automatiser la gestion des payes et des salariés pour libérer du temps opérationnel aux transporteurs.

« Déjà, par notre veille réglementaire et l’intégration immédiate des évolutions conventionnelles par mise à jour, lapayetransport garantie la conformité aux entreprises et évite aux RH de perdre du temps à intégrer un nouveau décret. C’est une vraie difficulté pour les entreprises avec régulièrement de nouvelles contraintes sociales comme le prélèvement à la source de l’impôt, la fusion des régimes de retraites complémentaires AGIRC/ARRCO ou les heures supplémentaires. Avec notre outil elles n’ont qu’un bouton à appuyer pour déclencher les bulletins de paye », commente Anne-Charlotte Andre-Serfaty, chef des ventes. « Ensuite on a intégré l’IA et des outils d’analyse puis on cherche à renforcer les interfaces TMS dans le but de saisir une seule fois les informations et de générer des rapports ».

Anne-Charlotte Andre-Serfaty

L’éditeur multiplie les passerelles. Avec le TMS D’artagnan et le logiciel de gestion de parc de GPI, avec la base de données du système de prélèvement à la source pour importer directement le fichier des taux d’imposition de chaque salarié et l’intégrer à la paie. « On regarde aussi, à la demande de certains clients, comment interfacer lapayetransport avec leurs TMS pour éviter de ressaisir l’information sur plusieurs logiciels », ajoute Anne-Charlotte Andre. Depuis 6 mois un portail de dépose de congés est intégré au logiciel et accessible aux salariés depuis une application smartphone. Un seul système centralise les données et les entreprises peuvent dématérialiser les demandes de congés. Les salariés ont en outre la possibilité de consulter un duplicata de leurs bulletins de paye sur leur smartphone.

Lapayetransport propose aussi depuis février 2019 une fonction de gestion électronique de documents. « L’entreprise peut scanner le contrat de travail de l’employé et l’intégrer directement à sa fiche salarié dans le logiciel. Via l’accès web, le RH peut accéder n’importe où à tout document du salarié (permis de conduire, formations, visites médicales) ». Lapayetransport a en outre développé des algorithmes de création de rapports sur demande. « Le dirigeant ou les RH n’ont plus besoin de collecter manuellement les frais de chaque salarié par exemple. Le logiciel, selon les critères qu’ils souhaitent, établit automatiquement des rapports mensuels de taux horaires, d’évolution de masse salariale, des charges patronales, du turn over, des frais, etc. Tous ces indicateurs et outils d’aide à la décisions génèrent des gains de temps indispensables pour aider les transporteurs à simplifier une charge administrative régulièrement alourdie ».