Équipement pour véhicules

L’Allemagne appelle l’UE à adopter un nouveau règlement sur les angles morts

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


Piétons, cyclistes et motocyclistes représentent près de 50% des européens blessés ou tués chaque année dans des accidents impliquant des véhicules et 28% d’entre eux le sont par des camions. En réponse, le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a demandé que tous les camions de l’UE soient équipés de systèmes de sécurité obligatoires pour empêcher les piétons et les cyclistes de se faire renverser.

Au cours des dernières décennies, la politique de sécurité des véhicules de l’UE a abouti à l’installation de six rétroviseurs sur les camions. Comme le note le rapport, « les miroirs donnent une image déformée: souvent, seule une petite partie du cycliste ou du piéton est clairement visible. Les conducteurs doivent également vérifier plusieurs miroirs qui ne sont souvent pas correctement ajustés. Cela peut aider à expliquer pourquoi l’installation de miroirs supplémentaires n’a pas produit les améliorations de sécurité initialement prévues. » Les entreprises sont également déçues par les systèmes de caméras qu’elles ont achetés car elles n’ont pas produit les résultats escomptés. Le moniteur de caméra est juste devenu un miroir supplémentaire.

Les gestionnaires de parcs de véhicules aux États-Unis et dans l’UE se tournent de plus en plus vers des systèmes de sécurité basés sur les radars. Conscient que ces incidents se produisent à basse vitesse, PRECO a conçu un système radar d’évitement des collisions latérales, PreView Side Defender, avec un réglage spécifique pour les vitesses lentes.

« Lorsqu’un véhicule roule à plus de 16 km / h, le défenseur latéral cible une zone à côté du camion d’environ 12 m de long et 3 m de large», explique David Hofacker, chef de produit chez PRECO Électronique. Dans cette zone, dit-il, le radar avertit le conducteur visuellement et de manière audible si un objet en mouvement s’approche du camion lorsque le clignotant est engagé. «Lorsque le véhicule pénètre dans une zone urbaine et commence à se déplacer à moins de 16 km / h », poursuit-il, «la zone cible se réduit à 3,6 m de longueur et 3 m de largeur et avertit le conducteur de tout objet mobile ou stationnaire dans cette zone. C’est une zone cible plus petite, mais les capteurs informent l’opérateur de tout ce qu’il contient. »

Pour PRECO la solution peut être une combinaison de solutions actives et passives. Un meilleur positionnement de l’opérateur à l’intérieur de la cabine, des pare-brise plus grands, des rétroviseurs et des caméras extérieures améliorent le champ de vision de l’opérateur, mais sont passifs car l’opérateur doit savoir quand regarder. Avec l’ajout de la détection radar, l’opérateur est activement alerté d’un objet à proximité et peut alors regarder dans le miroir ou dans le moniteur de la cabine pour évaluer rapidement et éviter le danger. Néanmoins, les industriels doivent également associer le meilleur de la technologie de sécurité à une main-d’œuvre continuellement formée.

 

PRECO Electronics présentera de nouveaux développements en avant-première au prochain IAA, du 19 au 27 septembre, à Hanovre, en Allemagne.

 

Commentaires

commentaires

Ban_cofisoft