Groupements de transporteurs

Intermodalité : France Benne rachète les transports Labouriaux

Labouriaux
Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle

Le groupement France Benne, qui regroupe les acteurs français du transport de marchandises en vrac, veut développer l’activité rail-route avec le rachat des transports Labouriaux. Ce sont exactement 23 entreprises adhérentes de France Bennes, associées aux dirigeants Dominique Denormandie et Stéphane Labouriaux et regroupés sous la holding France Benne Investissement, qui ont procédé au rachat total en mars dernier des Transports Labouriaux, spécialistes du vrac solide via le rail-route.

Labouriaux multimodal

L’entreprise, créée en 1936, traite aujourd’hui 100 % de ses flux en transport multimodal combinant le rail et la route, en benne et en citerne. Les transports Labouriaux acheminent entre 6 800 et 7 500 unités de transport intermodal par an sur l’axe Benelux – Nord France – Espagne et Italie.

En 2015, France Benne s’était déjà engagée en tant qu’investisseur dans le projet Modal Ouest, Opérateur de Transport Combiné Niort-Marseille. En concrétisant ce nouveau projet stratégique, le groupement mise sur le développement du transport multi-modal et dispose désormais de ressources logistiques importantes avec plus de 200 caisses mobiles.

Possédant un parc de plus de 2 900 moteurs (bennes classiques, TP, à fond mouvant, citernes…), le groupement France Benne compte aujourd’hui plus de 70 adhérents pour un chiffre d’affaires de 425 M € et plus de 3 000 salariés.

Représentants de France Benne Investissement

Représentants de France Benne Investissement