Les News

Initiative gouvernementale sur la logistique

WF_TRACKING_VAN_supporting_image_03
Jean-Yves Kerbrat

La Conférence nationale logistique, qui s’est déroulée ce 8 juillet à l’initiative du Gouvernement, a réuni plus de 300 acteurs de l’ensemble du secteur de la logistique et de la supply chain. A l’issue de six mois de concertation, cette conférence constitue un point d’étape vers une démarche pérenne de dialogue entre l’Etat, les collectivités territoriales et les entreprises du secteur industrie, distribution, transporteurs, logisticiens.

Cela va permettre d’ici la fin de l’année au Gouvernement de présenter une stratégie nationale baptisée « France Logistique 2025 » avec le but de faire de la France un pays leader dans ce domaine. L’idée est aussi de contribuer à la transition énergétique.

C’est une priorité gouvernementale qui fait dire à Emmanuel Macron, ministre de l’économie: « La logistique est aujourd’hui un levier déterminant pour l’attractivité de nos territoires et la compétitivité de nos entreprises, en particulier industrie et commerce. Faire de l’excellence logistique un axe majeur des ambitions de nos solutions « Industrie du futur » dans le cadre de la transformation numérique de notre économie, placer la France comme le centre naturel des échanges logistiques internationaux sont des objectifs communs que nous allons poursuivre grâce à l’impulsion lancée aujourd’hui. Nous avons tous les talents et les atouts pour réussir « France Logistique 2025 » ! »

2014_11_17_Emmanuel_Macron_

Emmanuel Macron

A cette occasion, différentes orientations ont été présentées. Elles sont annoncées ainsi par le ministre des transports :

–    optimiser les flux logistiques et les infrastructures de transport. Alain Vidalies a annoncé le lancement d’un nouvel appel à projets « Logistique et Intermodalité », visant à financer des projets de recherche et développement. Cet appel à projets sera piloté par le Commissariat général à l’investissement (CGI) dans le cadre du Programme d’Investissement d’avenir ;

10e anniversaire AFITF

Alain Vidalies (à gauche)

–    renforcer l’attractivité des métiers et développer la formation. La Stratégie nationale travaillera à mieux définir les métiers et les compétences, et à renforcer la formation professionnelle, pour s’adapter à la transition numérique et à l’automatisation de certaines fonctions ;

–    harmoniser et simplifier la règlementation. Dans le cadre du chantier de simplification mené par le Gouvernement, un programme de simplification sera dédié aux enjeux de la logistique ;

–    préparer la logistique de demain, aux nouveaux modèles économiques, à la transition numérique et à la transition énergétique. Un dialogue permanent avec la profession permettra la mise en place d’un référentiel simplifié de Responsabilité Sociale et Environnementale commun pour l’ensemble des acteurs afin de s’adapter aux nouveaux enjeux.

C’est par le déploiement d’une nouvelle gouvernance de la logistique, que le suivi de la Stratégie nationale sera assuré :

–    par un dialogue entre l’Etat et les collectivités territoriales. Les collectivités seront appelées à investir le sujet de la logistique, notamment au travers des futurs schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, mis en place dans la loi NOTRe ;

–    par la mise en place d’une organisation visant à approfondir la connaissance du périmètre, et à partager les données associées avec l’ensemble des acteurs;

–    un comité, composé de parlementaires et d’acteurs investis sur le sujet, sera chargé du suivi des actions de la feuille de route issue de la Conférence nationale sur la logistique.

Solutrans728x90