IAA Logistique

IAA 2018 : ZF oeuvre pour une logistique plus propre et plus autonome 

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
A l’occasion de l’ IAA 2018, ZF a choisi le thème de la « Smart Logistics ». A travers l’automatisation, la mise en réseau et l’électrification, ZF a mis au point des solutions pour l’ensemble de la chaine logistique. L’Innovation Van, le camion de livraisons de ZF répond en ce sens aux besoins futurs tel que la hausse des livraisons dans le respect de l’environnement.

« Nous sommes en train de révolutionner le « dernier kilomètre » pour que les colis soient livrés dans les délais, en toute sécurité et dans le respect de l’environnement. Pour cela, nous travaillons avec des partenaires et clients au développement de notre concept prêt pour la production en série. Afin de proposer rapidement au marché notre expertise en matière de systèmes sous la forme de solutions innovantes et concrètes, nous allons investir plus de 12 milliards d’euros dans l’électromobilité et la conduite autonome dans les 5 prochaines années. Malgré les défis actuels sur les différents marchés et l’augmentation des dépenses pour le développement de nouvelles technologies, ZF garde le cap. Pour l’année en cours, nous allons atteindre nos objectifs en termes de revenus, d’augmentation de nos investissements et de réduction de la dette », a déclaré Wolf-Henning Scheider, PDG de ZF.

Les deux nouveaux véhicules de ZF, l’Innovation Truck et le Terminal Yard Tractor peuvent manœuvrer de manière autonome des caisses mobiles, des remorques et des conteneurs. Les fonctions autonomes permettent aux véhicules de manœuvrer dans les dépôts, les terminaux et les ports tout en réduisant l’impact environnemental. « Les véhicules de transports sans conducteur et les fonctions automatisées vont avoir un rôle majeur, en particulier dans les zones délimitées comme les terminaux, les dépôts d’entreprises d’expédition, les aéroports ou encore les ports maritimes, » poursuit Wolf-Henning Scheider. « Dans un futur proche, nous verrons plus de véhicules autonomes dans ces zones délimitées, bien plus rapidement que sur les voies publiques. Les bénéfices en matière de coût, de sécurité et d’efficacité pour les clients feront ici la différence. » L’automatisation pourra également pallier au manque de personnel qualifié dans le secteur de la logistique. 

Les bus et les poids-lourds sont aussi concernés par le zéro émission. L’entreprise a d’ailleurs récemment reçu une importante commande pour ses nouvelles propulsions centrales électriques CeTrax adaptées aux bus et aux poids lourds. Enfin, le système d’entraînement d’essieu électrique pour les véhicules utilitaires légers sera produit en série à partir de mi-2019.

 

 

Commentaires

commentaires