TRM le Guide

Human GPS valide les adresses clients

Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle
Solutions_Home


Dans le transport routier de marchandises les bases de données géographiques assurent de livrer les colis au bon endroit et idéalement le plus directement possible. Elles sont incontournables dans le GPS ou le système d’aide à la navigation comme dans les logiciels de calcul d’itinéraires et de planification de tournées. Mais bien souvent les données évoluent avec de nouvelles voies  routières ou des modifications d’accès, voire simplement le déménagement de clients dont les coordonnées sont modifiées. La mise à jour de ces bases de données et la validation du bon géocodage des adresses est donc primordiale pour être sûr d’envoyer les conducteurs à la bonne adresse et via le meilleur trajet.

C’est sur cette vague que surfe la start-up Foule Factory en proposant l’application Human GPS aux entreprises de transport et de logistique afin de valider leurs bases de données d’adresses à l’aide de 5000 « petites mains » appelées « fouleurs ». Ces sont des experts formés par Human GPS qui utilise le concept anglo-saxon de « crowd sourcing » et mobilise à la demande ces collaborateurs répartis un peu partout sur le territoire. Une à une ils vérifient les adresses placées en rebus par les logiciels et les requalifient pour mettre à jour la base de données. Ils utilisent pour cela différents outils et bases de données et peuvent même aller sur le terrain si besoin. Grâce à une API, Human GPS collecte donc les données géographiques des entreprises via un process sécurisé puis les redistribue à l’utilisateur dans le format qu’il souhaite. La start-up revendique une capacité de traitement de 100 000 adresses par jour. Elle certifie le géocodage des adresses à l’aide de plusieurs procédures : recoupement des sources entre plusieurs fouleurs, vérification de la cohérence des distances entre codes postaux, évaluation des fouleurs, etc.

Human GPS permet de revalider au fil de l’eau les données d’adresse et de géocodage des clients des transporteurs, dont environ 7% sont erronés.

Solutions_Home