Carrosserie

Gruau le roi de l’ambulance

Sandra Poutet (Petit-Picot) et Nicolas Delhomme (Lanéry)
Sandra Poutet (Petit-Picot) et Nicolas Delhomme (Lanéry)
Jean-Yves Kerbrat

Le salon Interschutz de Hanovre qui se déroule seulement tous les 5 ans, ferme ses portes le samedi 13 juin. Il permet à Gruau de mettre en avant un savoir-faire étendu en matière de réalisations d’ambulances et véhicules de secours. Au fil des années, le carrossier lavallois a repris des entreprises spécialisées pour devenir le leader français, et peut être européen, de la spécialité. Au fil du temps, les carrossiers Sanicar, Petit, Picot, GifaCollet et Lanéry, acquise en 2013 ont rejoint le groupe. Lanery est une société lyonnaise basé à Vénissieux, qui emploie 23 salariés pour un chiffre d’affaires de 4 M€.

IMG_6918

A l’exportation, le savoir-faire de Gruau a récemment permis d’emporter un marché spectaculaire de 1100 ambulances livrées à l’Algérie, à la direction générale de la protection civile (DGPC),  et construites dans l’usine Sanicar de Colombe en Isère. Cet appel d’offre d’un montant de 23 millions d’euros avait tout de même été suivi par 34 entreprises. Il a renforcé l’attrait du carrossier dans une démarche internationale.

IMG_6922

Les différentes marques d’ambulances du groupe Gruau sont en concurrence sur les marchés publics, les appels d’offres et les ventes à des entreprises privés d’ambulances. Deux véhicules sont exposés à Hanovre, un fourgon de balisage, qui sert à protéger les personnels lors d’interventions sur les accidents de la route, construite par Lanéry, une entreprise centenaire, et une ambulance de Samu. En additionnant ses réalisations dans le domaine des véhicules de secours, Gruau détient 85% du marché français. Afin de progresser encore, l’exportation représente un levier dynamique.

Solutrans728x90