Les News Logistique

STEF fait de la Green Logistics sa marque de fabrique

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


En partenariat avec la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, le Groupe STEF a invité, le 28 mars dernier, constructeur et équipementiers à exposer leurs matériels ou leurs dernières nouveautés afin de montrer comment couvrir l’ensemble des besoins de l’Eurométropole de Strasbourg en matière de solutions propres. Une manifestation dédiée à la Green Logistics et aux solutions de livraison urbaine en présence de Catherine Trautmann, Vice-Présidente de l’Eurométropole en charge du développement économique, et de Jean-Baptiste Gernet, Adjoint au Maire de Strasbourg en charge des mobilités alternatives et de la logistique urbaine. 
10 modèles pour des livraisons propres

Étaient présentés :

 

Triporteur à assistance électrique équipé d’une caisse isotherme – Les Triporteurs de l’Ouest / Tricyle à assistance électrique et châssis en en aluminium – Freegones / Porteur GNC* 6,5 tonnes – Iveco /Porteur cryogénique 19 tonnes équipé de la technologie Air Liquide Blueeze™ – Renault Trucks / VUL 1,6 m3 électrique et hydrogène – Renault Kangoo ( Carosserie Lamberet ) / VUL 8 m3 100% électrique – Colibus / VUL frigorifique 5,5 m3 100% électrique – Colibus / Econic Frigo 19 tonnes – Mercédès / GNC 19 tonnes – Renault Trucks /GNV 26 tonnes – Scania

« Les livraisons de marchandises sont un ressort essentiel pour l’attractivité économique d’un territoire et la pérennité des entreprises qui s’y trouvent. Aussi faut-il s’assurer qu’elles se déroulent dans les meilleures conditions possibles, sans pour autant passer outre les priorités qui engagent une métropole : le bien-être de ses habitants, la réduction de la circulation, l’amélioration de la qualité de l’air… Strasbourg y est parvenue ces dernières années au moyen d’une réglementation ad hoc. L’Eurométropole passe aujourd’hui un nouveau cap en s’essayant à de nouvelles formes de logistique urbaine, avec le concours de partenaires publics et privés : la mutualisation est une solution, le recours au dernier kilomètre à des modes de transports légers et non polluants en est une autre. Nous attendons de ces nouvelles initiatives qu’elles soient gagnantes pour tous », souligne Catherine Trautmann, Vice-présidente de l’Eurométropole en charge du développement économique.

Des solutions responsables et éprouvées pour la livraison

Dans la région Alsace, le Groupe STEF compte 5 sites dédiés au transport et /ou à la logistique de produits alimentaires sous température contrôlée (-25°C / +15°C). Depuis juillet 2017, le site de Bischheim qui approvisionne les commerçants et restaurateurs du centre-ville de Strasbourg, est équipé d’un porteur GNC Iveco Daily de 6,5 tonnes doté d’une motorisation au gaz naturel comprimé qui permet de réduire les émissions polluantes. Courant 2018, le Groupe STEF proposera également une offre de livraison de produits alimentaires frais (+2°C / +4°C) via un triporteur à assistance électrique équipé d’une caisse isotherme.

« La logistique des produits alimentaires sous température contrôlée est vitale au dynamisme des commerces de centre-ville et au bon approvisionnement des consommateurs. Pour répondre aux défis du dernier kilomètre, il est plus que jamais nécessaire d’imaginer une logistique innovante conciliant les exigences des politiques publiques, les besoins des professionnels et les attentes de la population. C’est dans cet esprit de dialogue que l’Eurométropole de Strasbourg et STEF ont entrepris de travailler ensemble à la co-construction et gestion de la logistique urbaine à Strasbourg », explique Jean-Philippe Leclerc, Directeur Régional Est de STEF Transport.

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg se sont engagées dans la mise en place d’un programme de logistique urbaine « à faible impact environnemental » qui allie le développement de transports propres et l’optimisation des services de livraison en centre-ville. La sortie complète du diesel dans le centre de Strasbourg est programmée à horizon 2021.

« L’innovation et l’audace du Groupe STEF pour une logistique urbaine plus vertueuse entrent pleinement en résonance avec l’évolution réglementaire décidée par la ville de Strasbourg à partir du 1er septembre 2018, pour une sortie complète du diesel dans les livraisons à horizon 2021. Du vélo triporteur au poids lourd en passant par les véhicules légers, le groupe STEF démontre que la chaîne logistique peut évoluer, et concilier les impératifs environnementaux, d’attractivité commerciale et de respect du patrimoine au coeur d’une capitale européenne », conclut Jean-Baptiste Gernet, Adjoint au maire de Strasbourg en charge des mobilités alternatives et de la logistique urbaine.

 

Commentaires

commentaires

Ban_cofisoft