Équipement pour véhicules

Goodyear dévoile l’Eagle 360 ​​Urban

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat


L’année dernière, Goodyear faisait sensation en présentant le Eagle 360, pneu en forme de sphère multidirectionnelle imaginé pour la conduite autonome. Le concept avait été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme ce qui a donnée envie à Goodyear d’aller encore plus loin…

L’Eagle 360 Urban est sans conteste le pneu le plus futuriste du marché. Doté d’une intelligence artificielle il capable de s’adapter seul à la route. Comment ? en combinant ces sources d’information et en les traitant instantanément à l’aide de réseaux de neurones formés avec des algorithmes d’apprentissage en profondeur, l’Eagle 360 ​​Urban décide du plan d’action le plus approprié. Et, grâce à l’intelligence artificielle, l’Eagle 360 ​​Urban apprend des actions précédentes comment optimiser les réponses futures.

« Une révolution aura lieu à l’intersection de l’autonomie, de la mobilité et de la connectivité. Au fur et à mesure, la technologie des pneus sera encore plus importante qu’aujourd’hui. Pour naviguer en toute sécurité dans leur environnement, les véhicules autonomes du futur devront apprendre à faire face aux millions d’inconnues possibles auxquelles nous sommes confrontés dans les scénarios de conduite quotidiens. Pour ce faire, ils auront besoin d’accéder aux données et d’apprendre et de s’adapter », a déclaré Jean-Claude Kihn, président de Goodyear Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Plus en détail, composé de peau bionique et d’une bande de roulement morphing, l’Eagle 360 ​​Urban a la capacité  » penser  » par lui-même et de mettre en pratique ses décisions. Le pneu sera à la fois connecté au véhicule et au monde de l’Internet des objets. Fait de polymère super-élastique, la peau bionique du pneu a une flexibilité similaire à celle de la peau humaine. Le pneu l’Eagle se transforme et s’adapte aux conditions routières et météorologiques changeantes. En cas de perforation, le pneu tourne pour créer un patch de contact différent. Cela réduit la pression sur la ponction et permet au pneu de s’auto réparer.

Vous l’aurez compris, ce pneu n’est encore qu’un prototype mais il est assez passionnant d’assister à la création du monde de demain. Plus d’intelligence et moins d’accident… Voilà un bon duo gagnant.

 

 

 

Commentaires

commentaires