High-tech

FretLink un tiers de confiance pour les transporteurs

IMG_0446
Jean-Yves Kerbrat

Le transport routier est déjà présent sur la toile, un lieu qui fourmille d’initiatives plus ou moins abouties, plus ou moins farfelues, plus ou moins fiables … et puis, il y a des pépites ou jugées comme telles par des experts du numérique. Nicolas Colin est de ceux-là. Cet économiste reconnu a lancé TheFamily, un incubateur accueillant près de 250 start-up « dont une quinzaine a un très fort potentiel. Elles feront sans doute partie des majors de demain » s’enthousiaste l’entrepreneur, avec gourmandise. L’homme est visionnaire, selon Paul Guillemin, aujourd’hui jeune président de FretLink, qui se félicite d’avoir croisé son chemin.  A la recherche d’une bonne idée, il a jeté son dévolu sur le transport routier de marchandises après une rencontre avec Didier Duval, patron de LTD et initiateur dans le réseau Astre de Palette système. Il n’en fallait pas plus pour imaginer une mise en relation simple, fluide et sécurisée entre donneurs d’ordre et transporteurs qui pourraient idéalement compléter leurs chargements.

Nicolas Colin

Nicolas Colin a créé The Family

Comment ça marche ? FretLink est une plateforme en ligne sans abonnement ni installation qui permet de gérer les opérations d’affrètement. Une fois l’ordre passé, la plateforme assure le suivi et informe expéditeur et destinataire en temps réel. Le but est de faire faire des économies d’un côté sans brader la prestation transport. Chacun doit y gagner. « Nous proposons d’optimiser les capacités inutilisées des transporteurs. Notre algorithme de groupage mutualise les marchandises avec celles d’autres expéditeurs » explique Paul Guillemin qui assume un double challenge, séduire suffisamment de chargeurs qui confieront leurs frets, mais aussi un nombre de transporteurs permettant d’assurer la prise en charge des marchandises. Pour l’instant, cela représente un millier de camions « Lorsque nous arriverons, fin 2016, à une offre de 10 000 poids lourds, notre offre sera optimisée ».

Paul Guillemin le brun

Paul Guillemin se voit tiers de confiance

Comme sur beaucoup de sites marchands, les transporteurs sont notés selon leurs performances. FretLink assure ne conserver que les plus fiables. Grâce à une application mobile géolocalisée, destinée aux conducteurs, les informations peuvent être fournies en temps réel, lors de la livraison, mais aussi lorsqu’il y a un incident engendrant un retard. La gestion  des incidents et des litiges est assurée par la plateforme avec la recherche d’une solution alternative. « Notre service de gestion des litiges permet d’arbitrer en cas de désaccord lié à la facturation, sur la base d’un dossier géré en temps réel si nécessaire avec des photos» précise Paul Guillemin qui assure en même temps que le déclenchement du règlement au transporteur se fait très rapidement lorsque la livraison est effectuée dans les temps et dans le cadre du contrat négocié.

IMG_0453

L’organisation du transport outre-Atlantique montrée en exemple

Le fondateur de FretLink, qui vient de lever des fonds, pense que le positionnement de tiers de confiance permettra de clarifier les relations entre expéditeurs et transporteurs. Il s’en était rendu compte lors de l’étude du projet « En effet, pour un donneur d’ordre, il y a une certaine opacité dans la négociation d’un prix de transport comme des délais et du suivi de la marchandise. Avec FretLink, nous clarifions de nombreux points. C’est sécurisant pour tout le monde ».

IMG_0472

Une application intuitive

De son côté, Nicolas Colin est persuadé que dans un univers numérique « qui dévore le Monde » le transport routier a la capacité d’accompagner toutes les filières économiques. Dès lors, les entreprises de transport peuvent en bénéficier quelque soit leur taille « Les grands groupes ont les moyens de développer des solutions efficaces, mais ils ont aussi des lourdeurs d’organisation. Ce que propose FretLink, c’est la possibilité pour des PME, quelque soit leur nombre de camions, d’accéder à une puissance d’affrètement qui leur était jusqu’ici inaccessible »

www.fretlink.com