Les News

Fiscalité des carburants le gouvernement revient sur sa promesse

Livraison en station
Jean-Yves Kerbrat

Au cœur de l’affaire des logiciels truqueurs, le gouvernement français avait mis la pression sur les moteurs diesel. Il y aurait une hausse de la taxe sur les produits pétroliers pour ramener le gazole au niveau de l’essence. Lors du congrès de la FNTR, Alain Vidalies, ministre des transports, avait annoncé que cette modification fiscale ne concernerait pas les transports routiers. Aujourd’hui, doit-on encore faire confiance, alors que le gouvernement recule sur ses annonces.

Morlain prix du gazole JYK

« La taxe du sans-plomb 95 va augmenter, celle du diesel aussi » lit-on ce matin alors que toutes les taxes sur les carburants seront alourdies en 2016.  Selon Le Parisien « interrogé mercredi, le ministère des Finances a chiffré la hausse prévue dès le 1er janvier : + 3,5 centimes de fiscalité par litre de gazole, + 2 centimes par litre de sans-plomb 95 (SP95). ». Le SP-E10 ne verra pas sa fiscalité augmenter.

Début octobre, le gouvernement chiffrait les évolutions des taxes à moins un centime de taxation de l’essence, et un centime de plus sur le gazole. Bercy rappelle que s’il y a allègement d’un côté, il y a une augmentation prévue des taxes sur la contribution climat énergie (CCE), votées il y a un an pour une application en janvier 2016.  Selon Le Parisien « Les 2,35 Mds€ récupérés dans le portefeuille des automobilistes serviront à financer en 2016 une baisse d’impôt en faveur des entreprises (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, CICE). Ainsi que des allégements de fiscalité locale pour les personnes âgées modestes. ». Reste à savoir ce que cela coûtera aux entreprises de transports routiers.