Les News Vie des entreprises

Double peine pour les camions en Allemagne

Jean-Yves Kerbrat

Il n’y a pas qu’en France où le transport routier est mis à contribution. Après l’extension des péages sur toutes les routes fédérales allemandes au milieu de l’année 2018, voici les nouveaux changements début 2019 chez nos voisins en matière de paiement des péages. La publication de la « loi modifiant la loi fédérale sur les exemptions routières » est le résultat du cumul de deux lois importantes, la BFStrMG (loi sur la tarification de l’utilisation des routes fédérales) et la GüKG (loi sur les transports routiers) et donc l’environnement … c’est donc bien une double peine qui tombe sur les transporteurs routiers.

Des augmentations de taxes pour financer l’entretien des routes

Le taux augmente en fonction de la norme environnementale mais aussi les financements nécessaires. Ces changements prévus agacent les transporteurs allemands mais aussi les étrangers. Le montant du péage a aussi été établi en tenant compte des coûts de développement des infrastructures auxquelles s’ajoutent l’exploitation et de maintenance du réseau routier. En relevant tous les tarifs de péage pour les poids lourds, le gouvernement fédéral prévoit des revenus supplémentaires pouvant atteindre 4,16 milliards d’euros d’ici 2022, soit plus d’un milliard d’euros de plus par an.

Prof. Dr. Dirk Engelhardt, président de l’organisation des transports BGL

L’organisation professionnelle BGL (Bundesverband für Gütertransport & Logistik) , représentant les transporteurs regrette l’augmentation jusqu’à 60% des tarifs, en particuliers les modèles les plus récents, respectant la norme Euro 6. Elle a fait le calcul « Il est incroyable que ce soit précisément les transporteurs qui ont récemment investi dans les véhicules les moins polluants qui connaissent une augmentation majeure des péages. Étant donné que les coûts de la pollution de l’air sont également calculés pour les véhicules Euro VI pour la première fois à partir du début janvier 2019, Cela génère de très fortes augmentions des péages. Un ensemble routier à 5 essieux  Euro VI, qui circule sur 60% des routes à péage allemandes va alourdir de près de 40% son coût d’exploitation. Cela monte à 60% lorsqu’il s’agit d’un camion 4 essieux Euro VI »

Les véhicules fonctionnant au gaz sont exemptés de péage (pour le moment)

Toutefois, la bonne nouvelle concerne les véhicules fonctionnant au GNC et GNL. Conformément à la « loi modifiant la loi sur les autoroutes fédérales (BFStrMG) et modifiant d’autres réglementations relatives à la circulation routière », entrée en vigueur le 1er janvier 2019, une exemption de péage pour le gaz naturel (GNC et gaz naturel liquéfié – GNL) sera appliquée jusqu’à la fin de 2020. Selon l’Office fédéral du transport de marchandises, cela s’applique également aux véhicules équipés  de double carburation, tels que le fonctionnement à double carburant avec du gaz naturel liquéfié (GNL) et du diesel. C’est évidemment un bel argument de vente. En revanche, les véhicules au GPL ne seront pas couverts par la nouvelle exemption de péage. Mais cela ne concerne pas les véhicules lourds. 

Tarifs de péage allemands (en euros) à compter du 1er janvier 2019

Emission standards GVW from 7,5 to 12 tonnes GVW from 12 to 18 tonnes GVW above 18 tonnes with maximum 3 axles GVW above 18 tonnes, 4 axles and more
Euro 0/I 0.167 0.202 0.247 0.261
Euro II 0.156 0.191 0.236 0.250
Euro III 0.146 0.181 0.226 0.240
Euro IV 0.114 0.149 0.194 0.208
Euro V/EEV 0.104 0.139 0.184 0.198
Euro VI 0.093 0.128 0.173 0.187

Commentaires

commentaires