Logistique

DHL partenaire du championnat de formule E

DHL _Formula_E_Delivery_London_Bridge
Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Demain, samedi 23 avril, Paris accueillera pour la première fois le Championnat de Formule E 100 % électrique. Question logistique, c’est DHL qui est chargé d’acheminer 450 tonnes de matériel.

La 7e étape mondiale et la 1ère étape européenne de la 2e saison du Championnat de Formule E se déroule aux Invalides. C’est donc en plein coeur de Paris que DHL se prépare à livrer 36 Formule E, 200 pneus, 45 batteries lithium-ion et 20 bornes de recharge, le tout depuis les Etats-unis où s’est déroulé la précédente étape le 2 avril dernier.

Sans titre

« En tant que partenaire fondateur et partenaire logistique du Championnat de Formule E, DHL participe à une course dans la course ! Les Formule E et leurs pièces détachées représentent l’équivalent de 2 Boeings 747 à transporter et tout le matériel doit être au rendez-vous de chacune des étapes mondiales de la compétition en temps et en heure.  Nous devons respecter les délais, nous devons également respecter la sécurité et la réglementation en vigueur. Les batteries lithium-ion sont en effet soumises à des règles de sécurité très strictes, ce qui représente un important défi à relever pour nos équipes à travers le monde. Ce Championnat 100% électrique, en phase avec notre volonté d’innover en termes de mobilité durable, nous permet de repousser nos limites ! » explique Michel Akavi, PDG de DHL Express France.

Cette compétition représente 50 000 km à parcourir sur toute la durée de la compétition, qui s’achèvera à Londres les 2 et 3 juillet prochain. Un championnat vert oui mais ces 50 000 km induisent en fait des émissions de gaz ! Conscient de ce paradoxe, DHL s’engage à réduire et à compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par le transport du matériel, via son programme « Go Green Climate Neutral ».

« Les équipes de DHL mettent tout en œuvre pour réduire notre empreinte carbone au minimum et l’entreprise compense les émissions générées par le transport du matériel en investissant dans des programmes de préservation de l’environnement. Pour nous, c’est essentiel afin de rester dans l’esprit de cette course révolutionnaire », assure Alejandro Agag, CEO Formula E Holdings.

Pour ou contre ce genre d’événement, le spectacle devrait tout de même être au rendez-vous !