Transporteurs

Dentressangle les américains montent en puissance

Norbert-Dentressangle
Jean-Yves Kerbrat

Dans les entreprises américaines, les salariés peuvent être remerciés du jour au lendemain. Il en est de même pour les dirigeants puisque Hervé Montjotin, jusqu’à maintenant président du directoire (qui s’était félicité de l’arrivée de XPO), vient d’être remplacé par Troy Cooper à la tête de XPO Logistics Europe qui intègre Norbert Dentressangle SA.

Il est depuis le jeudi 3 septembre 2015 le nouveau président du directoire de la société et il a démissionné de son mandat de membre du conseil de surveillance de la société.  Troy Cooper est également chief operating officer de XPO inc. Avant de rejoindre XPO en 2011, Troy Cooper a occupé plusieurs postes de direction dans deux sociétés cotées, United Rentals, Inc. et United Waste Systems, Inc. Il a été aussi auditeur chez Arthur Andersen.

Troy-Cooper

Troy Cooper

Bradley S. Jacobs, Président du conseil de surveillance de Norbert Dentressangle et Président-Directeur général de XPO Logistics, déclare « Hervé a accompli un très beau travail durant une période clé de l’histoire de Norbert Dentressangle. Nous le remercions pour toute sa contribution et lui adressons tous nos vœux de réussite dans ses futurs projets ». Quelles que soient les belles phrases, il s’agit bel et bien d’une éviction rapide que l’on peut attribuer à une divergence de vue stratégique. Pourtant lors de la reprise de Dentressangle par XPO, une entreprise de taille très inférieure, les américains avaient annoncés comme pour rassurer qu’Hervé Montjotin resterai le patron opérationnel du groupe rebaptisé XPO Europe. Il était question qu’il soit également responsable des développements futurs de XPO inc en Europe avec un centre décisionnel qui resterait en France.

Herve-Montjotin

Hervé Montjotin

Toutefois, il est à noter que Troy Cooper ne parle pas le français et il réside aux Etats-Unis. Viendra-t-il s’installer en Europe. C’est à en douter … Qu’en sera-t-il demain ? Si l’on ne connait pas les raisons réelles du départ de l’ancien dirigeant, Le Monde daté du 7 septembre assure qu’une transaction a été trouvée et précédemment Hervé Montjotin « aurait déjà empoché 7,5 millions d’euros à l’occasion du changement de propriétaire ». Il y aura donc une suite. Les salariés vont se poser des questions.

Solutrans728x90