Logistique

Défis et stratégies, Descartes interroge les entreprises

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Une grande étude a été menée portant sur les défis et stratégies planifiées par les entreprises pour mieux gérer leur flotte de transport, auprès de 130 logisticiens, industriels et distributeurs répartis comme suit : 48% de prestataires logistiques et 43% de chargeurs. L’étude a été menée un peu partout sur la planète, l’Europe représentant 34% des sondés. Près de deux tiers disposent d’une flotte de 25 à 100 véhicules, et 15% gèrent des flottes de plus de 500 véhicules.

A l’origine de cette initiative, il y a Descartes Systems Group. Le groupe, spécialisé dans les solutions logistiques, vient de publier les résultats. Il s’avère que pour 67% des personnes interrogées, investir dans les nouvelles technologies pour améliorer leur qualité de service est une préoccupation constante. 

Alors que 70% des entreprises interrogées voient le transport comme « une arme concurrentielle au service de la satisfaction clients », ces mêmes entreprises expriment des inquiétudes dans les années à venir sur une possible pénurie de chauffeurs ( à 72% ). Les services de livraison BtoC reviennent aussi comme un facteur de stress pour les entreprises de transport qui « expriment la difficulté à répondre aux exigences de plus en plus grandissantes des clients poussées par l’explosion des services de livraison BtoC. »

 Si la réduction des coûts est le principal défi à relever pour 67% des sondés, le comportement des chauffeurs (52%), la ponctualité des livraisons (37%) ou encore les suppressions des documents papier (34%) font aussi partie des défis à relever pour l’avenir. « Le fait qu’une grande attention soit portée sur la ponctualité des livraisons et sur la réduction des délais montrent l’importance croissante des attentes des clients en matière de qualité de service », commente Michel Waterschoot, Sales Manager Europe du Sud Descartes.

Enfin, 74% des gestionnaires prévoient d’augmenter leurs dépenses en système d’information durant les deux années à venir. Les résultats de l’enquête montrent qu’il existe un lien entre la capacité d’une entreprise à s’approprier les nouvelles technologies, ses performances financières et l’implication de sa direction. 

 

Commentaires

commentaires