IVECO

Dakar 2017 : IVECO en tête de la première étape

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Solutions_Home


La première étape de la course a eu lieu hier, le 2 janvier, au départ d’Asunción, au Paraguay.  550 concurrents, voitures, motos et camion ont pris la route et traverseront trois pays, Paraguay, Bolivie, Argentine, le tout sur 8500 kilomètres.

iveco_wuf-van-ginkel_1ststage

Le Dakar comprend 12 étapes en tout, sur une distance de près de 9000 kilomètres dont 4000 kilomètres de spéciales, à parcourir sur des terrains des plus difficiles tels que des déserts, de hautes montagnes et des rocailles. Le parcours du Dakar 2017 est exigeant avec un défi physique qui pousse les pilotes dans le monde de l’endurance extrême : 7 spéciales dépassent les 400 kilomètres dont une de plus de 500 kilomètres. Le rallye passera 6 jours au-dessus des 3 000 mètres d’altitude.

iveco_ton-van-genugten_1ststage

Ton van Genugten s’est positionné comme l’homme du jour pour IVECO, finissant l’étape seulement 13 secondes derrière le vainqueur, Martin Kolomy sur Tatra. L’allemand, au volant de l’IVECO Trakker #507 a maintenu une cadence qui lui permis de signer le deuxième meilleur temps de la journée.

« Nous avons dû dégonfler les pneus car nous avons rencontré un problème dans le système, mais cela s’est produit après la spéciale, au moment de la liaison. Nous n’avons pas perdu de temps sur la course. Nous avons fait du bon travail sur cette étape. Nous n’étions pas les plus rapides, mais nous étions concentrés sur le fait de ne pas perdre de temps », a commenté Gerard De Rooy qui avait décidé de ne pas poussé son camion sur la première journée. Vainqueur de l’édition 2012 et 2016, il a terminé la spéciale en cinquième position, 42 secondes derrière le vainqueur, positionnant un deuxième véhicule IVECO dans le Top 5.

Wuf van Ginkel a rencontré quelques difficultés sur l’étape reliant Asunción à Resistencia au volant de son IVECO Trakker #525. L’allemand a perdu trop de temps sur la route et a terminé 20 minutes après le premier, tombant à la 40ème place du classement. Démarrant en fond de grille demain, il ne sera donc pas en mesure de fournir une assistance rapide à ses coéquipiers IVECO en cas de besoin.

Federico Villagra, en volant de l’autre IVECO Powerstar, n’a pas pris de risque sur cette étape et s’est positionné à la neuvième place.

Aujourd’hui, mardi 3 janvier, les concurrents sont partis de Resistencia pour rejoindre San Miguel de Tucuman, au nord de l’Argentine. 812 kilomètres à parcourir dont 275 chronométrés pour la spéciale. M. Kolomy avec son TATRA se classe en première position suivi de T. Van Genugten IVECO. G. De Rooy arrive en 5ème position.

La fin

Résultats de l’étape 1 – Dakar 2017

1. Martin Kolomy (Tatra) 30m00s

2. Ton van Genugten (IVECO) +13s

3. Martin van den Brink (Renault) +25s

4. Ales Loprais (Tatra) +31s

5. Gerard de Rooy (IVECO) +42s

———–

9. Federico Villagra (IVECO) +1m26s

42. Wuf van Ginkel (IVECO) +20m02s

Commentaires

commentaires

Solutions_Home