MERCEDES TRM le Guide

Daimler Trucks accroit sa production de 20 % grâce à l’industrie 4.0

Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Une toute nouvelle ligne de production impliquant la mise en œuvre systématique des concepts Industry 4.0 vient d’être mise en place dans l’usine brésilienne du groupe Daimler, à Sao Bernardo do Campo.

Le concept Industry 4.0 c’est une gamme de technologies et d’outils connectés ensemble en temps réel. Par exemple, la nouvelle ligne d’assemblage est entièrement connectée avec les autres sites de production de Mercedes-Benz do Brasil. Grâce à une application mobile, les équipes ont accès en temps réel à toutes les données de la ligne de production et si les techniciens programment une période d’entretien, ils utilisent désormais des casques de réalité augmentée. `

Les nouveaux chariots élévateurs avec capteur de lumière permettent une circulation plus rapide des pièces et des matériaux pour les imprimantes 3D.

L’industrie 4.0 a permis d’accroitre de 15 % l’efficacité sur la production de la nouvelle ligne. Le nombre de zones de stockage est passé de 53 à 6 alors que la durée du stockage des pièces passait de 10 à 3 jours. Le processus global de la logistique a gagné 20 %.

« Le marché brésilien du camion reprend des couleurs. Nous avons toujours cru dans celui-ci et nous avons continué à y investir. Nous ouvrons aujourd’hui une usine de Sao Bernardo do Campo toute nouvelle qui révolutionne le genre au Brésil.  Celle-ci remet même à plat les standards de production de Mercedes-Benz Trucks. Pour nos clients, cela signifie plus de flexibilité et plus d’efficience » précise Stefan Buchner, en charge de Mercedes-Benz Trucks, alors que la production débutait.

Mercedes-Benz do Brasil va désormais intégrer le concept de production Industry 4.0 à l’ensemble des processus de production dans ses usines (moteurs, transmissions et essieux) ainsi qu’à la fabrication des châssis de bus et de cabines de camions dans ses deux usines de Sao Bernardo do Campo et de Juiz de Fora (Minas Gerais).

 

Commentaires

commentaires