Poids lourds Transporteurs

Daimler à fond sur l’énergie électrique avec des transporteurs partenaires.

Marc Llistosella, Directeur de Daimler Trucks Asia, au centre, entouré des représentants des premiers utilisateurs européens.
Jean-Yves Kerbrat


Si le transport routier longue distance reste attaché au gazole, avant le développement annoncé du gaz, Daimler et ses différentes marques, Mercedes et Fuso, croie à l’énergie électrique pour les derniers kilomètres. Fuso est donc la première marque du groupe, et peut être au Monde à commercialiser un petit camion électrique fabriqué en série, qui plus est en Europe …

Une conduite douce et un véhicule bien adapté à la ville

Une réalité économique

Les essais se multiplient afin de valider une utilisation au quotidien dans des conditions d’exploitation courantes de tournées régulières. L’expérimentation a débuté à New-York, avec UPS. Plusieurs états américains sont très demandeurs. Au Japon la chaîna de distribution Seven-Eleven et Yamato Transport exploitent déjà chacun 25 eCanter.Depuis ce point de départ, Mitsubishi Fuso Truck et Bus prévoit de livrer au moins 500 camions de cette génération à des clients sélectionnés. La production en série devrait débuter en 2019 depuis l’usine portugaise de Tramagal, la seule du groupe à construire ce camion électrique.

Fuso n’en est pas à son coup d’essai et revient sur des années d’expérience dans le domaine des transmissions hybrides et électriques. En effet, Depuis 2005, Fuso propose le Canter Eco-Hybrid, un camion à transmission hybride, à des clients d’Europe et d’Asie avant une préproduction au Portugal et en Allemagne de camions électriques réalisée entre 2014 et 2017.

Aujourd’hui, Daimler Trucks profite d’une réunion de presse internationale pour remettre les premiers exemplaires de son Fuso eCanter dernière génération à des clients européens, pour l’instant allemands, et non des moindres puisque les heureux élus se nomment DHL, DB Schenker, Rhenus et Dachser qui utiliseront désormais dans leurs flottes respectives le camion tout électrique léger en série dans leur flotte. C’est l’arrivée dans la vraie vie, d’un outil de travail révolutionnaire.

Marc Llistosella, Directeur de Daimler Trucks Asia s’en est félicité « Avec le Fuso eCanter, nous livrons aujourd’hui le premier camion entièrement électrique en série à nos clients en Europe. Plus de 90 000 kilomètres de tests dans des conditions d’utilisation quotidiennes garantissent que nous leur remettons un véhicule fiable et économique sans émettre de CO2 en exploitation courante, également sur les coûts d’exploitation. Selon nous, il s’agit de l’avenir du transport urbain de distribution. »

Une technologie maitrisée

En fonction de la carrosserie et du domaine d’application, l’eCanter a une capacité de charge allant jusqu’à 4,5 tonnes. La chaîne de traction électrique du véhicule utilise six batteries lithium-ion haute tension de 420 V et 13,8 kWh chacune qui entrainent un moteur électrique délivrant une puissance de 129 kW (180 ch.) par l’intermédiaire d’une transmission à une seule vitesse sur l’essieu arrière. 285 newton mètres de sortie continue permettent au camion de 7,49 tonnes d’accélérer presque comme une voiture de tourisme et sont disponibles dès la première seconde de conduite. La vitesse maximale de l’eCanter, comme tout autre véhicule de sa catégorie de poids, est limitée à 80 kilomètres par heure. Les batteries d’un poids total d’environ 600 kilos permettent une autonomie de plus de 100 kilomètres ce qui est généralement suffisant pour des tournées urbaines de distribution.

Une mécanique très accessible

« Le camion tout-électrique léger est la réponse de Fuso et MFTBC pour un camion de zéro-émission, zéro-bruit pour la distribution sans cesse croissante de centre-ville. L’eCanter est non seulement un véhicule écologique, mais également économique pour les clients. En comparaison avec un camion diesel conventionnel, il offre des économies allant jusqu’à 1000 euros par 10.000 kilomètres sur les coûts d’exploitation. » annonce Marc Llistosella. Et les clients de la marque sont heureux de faire l’expérience. Ainsi, pour Stefan Hohm, directeur, Corporate Solutions, Recherche et Développement de Dachser SE « Ces véhicules sont des composants de notre projet City Distribution et complètent notre concept innovant et durable de livraison dans les villes. Dans chaque ville, il s’agit de constituer un mix-véhicule idéal et de combiner la flotte avec des micro-hubs de centre villes. Nous avons choisi le Fuso eCanter, parce que le véhicule est le premier camion électrique produit en série, ce qui donnera un coup de pouce à l’ensemble des véhicules utilitaires. De plus, Daimler CharterWay est un partenaire de notre flotte depuis de nombreuses années, sur lequel nous pouvons compter en termes de logistique urbaine à l’avenir. » Dachser compte 27450 salariés dans le monde pour 5,7 milliards de chiffre d’affaires et 409 implantations dans le monde. En France, l’un des hubs européens est établi à Clermont-Ferrand.  Les trois autres entreprises, DHL Freight, Rhenus et DB Schenker, qui ont accepté le challenge proposé par Daimler pour l’exploitation de poids lourds électriques sont tous aussi enthousiastes et seront certainement très intéressées d’apprendrez que Daimler a bien l’intention de montrer en gamme au-delà de la phase prototype pour les poids-lourds de fort tonnage dédiés à la distribution.

Un projet ambitieux pour toute la gamme

En effet, le projet de Daimler est bien l’électrification complète de l’ensemble du portefeuille des véhicules Fuso. Avec la nouvelle marque de produit E-Fuso, MFTBC devient le premier constructeur avec sa propre marque électrique pour les camions et les bus. Dans les années à venir, tous les modèles de camions et de bus Fuso offriront une variante électrique supplémentaire. Le calendrier du lancement de chaque modèle sera défini en fonction de la technologie requise et de la faisabilité technologique. Dans ce projet, Fuso bénéficie des expériences et des ressources techniques de Daimler, qui investit massivement dans la mobilité électrique en utilisant constamment des synergies entre ses divisions de voitures particulières et de véhicules utilitaires. La Deutsche Accumotive, également filiale de Daimler, fournit également les batteries pour les camions E-Fuso.

Notons enfin, que Mercedes-Benz Energy, spécialiste des systèmes de stockage d’énergie stationnaire, développe des solutions pour un second cycle de vie des batteries. Daimler détient également des participations dans ChargePoint, le plus grand fournisseur mondial de stations de recharge et d’infrastructures, ainsi que dans StoreDot, une start-up israélienne développant une nouvelle technologie de batterie à charge rapide … La boucle est bouclée, semble-t-il …

 

Commentaires

commentaires