DAF

DAF série LF une nouvelle arme pour la distribution

workhouse
workhouse
Jean-Yves Kerbrat

Les DAF série LF dédiés à la distribution évoluent fortement. Le but est d’optimiser les tournées, moins fatigantes pour le conducteur et plus rentable pour le patron. Au menu, les chaînes cinématiques optimisées, un ensemble aérodynamique repensé, un choix plus large d’empattements et de réservoirs de carburant. La plupart des modèles LF édition 2016 sont également équipés de série des dernières technologies en matière de confort et de sécurité, parmi lesquelles les systèmes AEBS  (système de freinage d’urgence avancé), FCW (avertissement de collision avant), ACC (régulateur de vitesse adaptatif) et LDWS (système d’assistance de détection de sortie de voie). Par exemple, le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) ajuste automatiquement la vitesse du camion pour l’adapter à celle du véhicule qui précède alors que la détection de sortie de voie (LDWS) fonctionne avec une caméra située derrière le pare-brise. Lorsque le camion quitte sa voie sans action sur la commande de clignotants, un signal sonore retentit dans la cabine.

LF.MYC.2016.INTERIEUR

Ce petit camion largement remanié propose aussi des chaînes cinématiques optimisées grâce à un logiciel amélioré et à une gestion de l’air et de la chaleur optimisée dans le système de post-traitement des gaz d’échappement. Ainsi, le moteur Paccar PX-5 4,5 litres (112 kW/152 ch – 157 kW/213 ch) offre, selon le constructeur, jusqu’à 5 % d’économie de carburant. En outre, le moteur Paccar PX-7 de 6,7 litres (164 kW/223 ch – 231 kW/314 ch) est désormais équipé en option d’une transmission automatisée AS Tronic à 12 rapports. Par rapport à la boîte de vitesses automatisée à 6 rapports existante, elle permet des PTR plus élevés, jusqu’à 32 tonnes, pour une productivité accrue. De même, les régimes moteur plus bas permettent de réduire davantage la consommation de carburant ainsi que les niveaux sonores à l’intérieur de la cabine.

L’un des principaux avantages du nouveau LF version 2016 est sa meilleure capacité à s’adapter à une multitude d’usage, grâce aux sept nouveaux empattements dont les longueurs peuvent atteindre 6,90 mètres. Cela permet d’augmenter les tailles des carrosseries jusqu’à plus de 9 mètres pour une capacité de chargement maximale. Les empattements plus longs permettent de proposer des volumes de réservoir de carburant allant jusqu’à 1 240 litres, caractéristique unique sur le segment des camions de distribution. Il en résulte une plage d’utilisations étendues et davantage de rentabilité en optimisant les approvisionnements. D’autant que les solutions aérodynamiques proposées, comme le déflecteur de pavillon, qui est proposé sur les carrosseries d’une largeur comprise entre 2,50 m et 2,55 m, permet de réduire encore la consommation (jusqu’à 4% selon le constructeur).

Solutrans728x90