Les News

Contrôle technique poids lourd le passage obligé

SANYO DIGITAL CAMERA
SANYO DIGITAL CAMERA
Jean-Yves Kerbrat

Pour ses 10 ans, le réseau Autovision PL totalise 65 centres spécialisés, soit 40% du parc national, en plus de 17 centres auxiliaires, dans lesquels travaillent 140 salariés dont 120 contrôleurs. En 10 ans, 2 millions de contrôles poids lourds ont été réalisés concernant 15000 clients. Selon le réseau, le taux de fidélisation est de 60 % pour 18% de parts de marché. Souvenons-nous que le développement de ces enseignes indépendantes sous tutelle de l’Etat vient de la suppression, en 2005, du service des mines, dépendant du ministère de l’industrie (la DRIRE). Depuis lors, à partir des 166 centres étatiques sont nés les centres de contrôle poids lourds, aujourd’hui au nombre de 397 avec une belle concurrence qui nécessite de la part de chacun de l’imagination et des services pour fidéliser la clientèle.

centre_autovision-pl_3

C’est le cas pour Autovision PL qui lancait dès 2008 le label qualité Technovision à l’attention des centres indépendants, commercialisé sous la forme d’une offre globale exclusive comprenant matériels, documents administratifs, maintenance, formation, veille réglementaire, engineering. En plus de fêter dignement les 10 ans avec des réceptions dans chaque centre, l’année 2015 a vu se développer les prises de rendez-vous en ligne  (http://pl.rdv-online.fr/) avec une plate-forme de prise de rendez-vous qui a été complètement refondue afin de tenir compte des évolutions technologiques et des attentes des clients. D’autre part, Autovision a amélioré l’édition de factures dématérialisées sur laquelle les clients peuvent consulter, gérer et exporter leur historique de factures en toute sécurité.

portrait_richard-aveline

Richard Aveline, Directeur Général Autovision PL

Autovision PL poursuit également sa collaboration avec Karoil, spécialiste de solutions informatiques, pour le mise en ligne de Phil.net, une exclusivité depuis 2007 qui permet aux clients d’analyser le passage de ses véhicules dans les centres Autovision PL, de détecter les forces et faiblesses de sa flotte et de réduire les coûts d’entretien. Une chose est certaine, les centres de contrôle technique, de quelques enseignes qu’ils soient, doivent répondre à une organisation sans faille. Richard Aveline, Directeur Général Autovision PL l’explique« Notre métier, le contrôle technique, est un commerce de proximité règlementé. Nous sommes des commerçants aux services de nos clients. En 2018, la directive 2014/45 va faire évoluer le contrôle. Un nouveau référentiel va faire son apparition et des modifications en profondeur sont en cours. Nous serons présents auprès de nos clients pour passer ce cap »