High-tech

Container connecté pour collecte optimisée

P020101
Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle

On connaît déjà les logiciels de planification de tournées capables notamment d’optimiser la collecte des déchets et de proposer des itinéraires de ramasse aux conducteurs. Bientôt l’optimisation passera par le container connecté et intelligent, qui indique lui-même lorsqu’il est plein…

C’est le projet, à priori très porteur, de la start up parisienne Cybeel, filiale de Magellan Partners spécialisée dans l’internet des objets, qui a conçu un boîtier communicant capable de mesurer le niveau de remplissage d’un container. En partenariat avec le Grand Lyon, elle a testé ce boîtier en conditions réelles sur les containers à verre de la ville. Plusieurs données sont transmises à intervalles paramétrables : niveau de remplissage, position du container et même la température pour réduire les risques d’incendies. Les équipes de Cybeel ont ainsi pu déterminer des dates théoriques de débordement qui ont permis aux services de la ville d’optimiser les cycles de collecte et diminuer le nombre de rotation des véhicules.

grand lyon2

Connectés entre eux, les containers dressent une carte en temps réel qui permet de diriger les camions vers les containers qui doivent être vidés en priorité, par exemple. A terme, ce type de dispositifs doit aussi permettre une meilleure gestion des flux de bouteilles en direction des centres de recyclage.

D’autres projets parallèles, comme celui de la start up marseillaise Traxens associé à l’équipementier Daher de « smart containers & shelters » (container connecté et solution logicielle associée), confirment la montée en puissance des objets connectés dans le transport et la logistique avec des applications concrètes et à forte valeur ajoutée. A noter que les modèles économiques s’adaptent au marché avec dans le cas de Cybeel un abonnement en fonction de l’usage et proportionné au nombre de balises déployées et de données collectées.